Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Résister pour empêcher nos communes de mourir, par Frédéric Dauphin.

Je publie cet article paru hier, 26 octobre, dans le quotidien La Provence, pour deux raisons. Parce que certains de nos édiles guadeloupéens pourraient en tirer matière à réflexion, en suite parce qu'il m'est adressé par l'auteur, Frédéric Dauphin, qui a été mon élève, et qui, accessoirement, grand lycéen à Pointe-à-Pitre, fut reçu lauréat en 1984 ( si ma mémoire ne me trahit pas ) du premier prix du Concours national de la résistance ( L'article est lisible plus haut, en Photographie. ).

 

Le Scrutateur.

 

PS /L'article envoyé sous forme photographique est difficile à transposer sous forme de texte HTML. Vous pouvez agrandir la photo en appuyant sur la touche Ctrl sur le clavier, et, en même temps user de la roulette de la souris, en avant ou en arrière, jusqu'à l'adaptation à votre vue.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

castets 27/10/2015 17:48

Bonjour Mr Boulogne,
Merci à vous et à l'auteur pour cet article pertinent. Il l'est d'autant plus à la mise en lumière du dernier assaut du Gvt concernant les logements sociaux et la main mise de l'Etat via les Prefets pour se substituer aux Maires soi-disant récalcitrants.
Il est extraordinaire de trouver encore des candidats désireux de se confronter à la puissance publique et aux mépris des administrés !
Maire = coupable sans être forcément responsable (tout l'inverse de nos " glorieux " Ministres ) : entre les zones d'accueil pour GDV, l'intégration des migrants, les logements sociaux, les cas désespérés de la Commune, la pêche aux subventions, l'organisation de la vie politique locale, et j'en passe, chapeau à ces personnes courageuses !
Nos " Elus " perchés dans la Capitale et les Hémicycles ne se rendent pas compte de la qualité et de la nécessité de la courroie de transmission communale.
Il est plus aisé à la portion centrale d'inaugurer les chrysanthèmes durant un quinquennat, qu'à un Maire et à sa petite équipe municipale d'améliorer la vie d'une Commune de 10000 habitants.
Qui peut parier ou rêver d'une France qui se limiterait à quelques grandes Métropoles Régionales et autour un désert livré aux touristes (s'il en reste) chargés de défricher le terrain ?
Bonne fin de journée, cordialement Cjj.