Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

1 ) Petit échange amical et pimenté. L'image a été choisie faute de mieux. 2 ) PSC : Petit sourire en coin.
1 ) Petit échange amical et pimenté. L'image a été choisie faute de mieux. 2 ) PSC : Petit sourire en coin.

1 ) Petit échange amical et pimenté. L'image a été choisie faute de mieux. 2 ) PSC : Petit sourire en coin.

Court débat ce matin, très tôt, avec un jeune interlocuteur que les lecteurs du Scrutateur connaissent déjà à propos de « l'affaire » dite Nicolas Chaulet. Ce débat me paraît intéressant parce qu'il en un ( de débat! ) sans insultes comme celle-ci émanant d'un scrogneugneu qui, fort aimablement me pria, je cite «  de me fourrer le doigt dans le cul, sans vaseline ». Evidemment, à ce niveau, il n'y a plus de débat, et je dédaignai de répondre par autre chose que cette brève remarque : «  votre vernis a craqué », dont je savais qu'elle atteindrait douloureusement « l'interlocuteur » là où ….vous pensez.

Ici, rien de semblable.

Lisez.

 

Le Scrutateur.

 

_____________________________________________________________________________

 

 

  • Ory Graig Encore une fois la haine d'une C Taubira, d'un E. Domota, vous aveugle. Sieur Cholet aurait été noir il n'en aurait pas été autrement sanctionné (peut être plus sévèrement?...) aussi ne vilipender pas une justice son indépendance, de plus Domota raciste non il ne faut pas exagérer, que l'on ne soit pas d'accord avec l'idée d'indépendance ne nous autorise pas à vouloir lyncher ceux qui prônent l'indépendance. J'utilise le mot lynché en pensant au Capitaine William Lynch. La Guadeloupe ne mérite pas cela. «Il faut dépasser l’antagonisme entre Blancs et Noirs, afin que l’humanité soit une" Que faites-vous de votre objectivité scientifique? Peut-être que vous etes dans cette situation? « L’objectivité scientifique m’était interdite, car "le condamné", était mon frère, était ma sœur, était mon père. » in description de F Fanon
    Fanon n’utilise pas le mot condamné je l’ai introduit. Pour précision

J’aime · Répondre · 1 · 5 h · Modifié

  • Edouard Boulogne

  • Edouard Boulogne Cher Ory, j'aime votre volonté de réfléchir. J'ai déjà eu l'occasion, sur le même sujet, de tenter de vous convaincre de la fragilité, versatilité, opportunisme des tribunaux, en général, et à toute époque. Vous sembliez avoir reçu le message. Je ne sais si Domota est "intérieurement"raciste, ou la Taubira. Force est de constater que leur comportement politique, utilise le vocabulaire, et les méthodes des grands racistes de l'histoire, et que, moi, sur mon blog je tente d'éclairer ( dans la mesure où j'ai quelque lumière ) la partie du public qui peut-être, pourrait se laisser abuser par leurs pantomines. Il n'y a pas de personne qui plus que moi, soit hostile aux lynchages, aussi bien par philosophie, que par TEMPERAMENT. Il ne faudrait pas renverser les rôles, cher ami. Quant à dénoncer l'antagonisme entre blanc et noir, c'est mon objectif depuis mon adolescence, à une époque où vous étiez parmi les petits anges en attente « d'être ». Puis-je vous rappeler qu'il y a une idéologie qui fait de la lutte des classes, des races, des luttes en général, le moteur du progrès. C'est le marxisme, qui a engendré la monstruosité que vous savez ( ou peut-être pas ), et que la Taubira ou le Domota sont, comme tant d'autres inspirés par cette idéologie là, celle des lynchages, que vous dénoncez avec raison, mais dont il ne faut pas se tromper sur les auteurs et les "inspirateurs". Pour terminer je vais vous faire un aveu : Franz Fanon, dont certains se rengorgent parce qu'ils ne l'ontpas lu, ou compris, ne mérite pas tant d'honneurs. L'on évoque souvent sa phrase : "il ne faut pas être esclave de l'esclavage". C'est vrai et, ô combien, de ceux qui évoquent cette pensée et devraient s'en inspirer au quotidien, dans leur vie personnelle ou politique. Mais le titre même de son livre le plus connu "Peau noire et masque blanc" est, à mon avis, un chef d'oeuvre de subversion politique. Il signifie, durablement, à tout jeune non blanc, qui s'intéresserait à Platon, St-Augustin , Molière, Racine, ou Ch de Gaulle, qu'il s'aliène en agissant comme il fait, qu'il perd son authenticité de "nègre", et qu'il doit la retrouver en arrachant le "masque" pour retrouver l'authenticité du "nègre fondamental" expression de Césaire qui passe comme lettre à la poste, et qui susciterait les tempêtes médiatiques et...judiciaires que vous devinez ( je l'espère ), si elle avait été prononcée....par moi (par exemple ). Encore une fois, cher ami, je crois à la pureté de votre recherche, et à la sincérité de vos remarques, ci-dessus exprimées, sinon croyez moi je n'y aurais pas consacré une seule ligne, comme je fais généralement pour les pucerons minables qui laissent leurs traces noirâtres sur les surfaces blanches de facebook.

J’aime · Répondre · 1 · 2 h

  • Mireille Herrmann

J’aime · Répondre · 2 h

  • Edouard Boulogne

J’aime · Répondre · Supprimer l’aperçu · 1 · 2 h

  • Edouard Boulogne

    Votre réponse...

  • Ory Graig

Ory Graig Je vous rejoins sur bien des points, votre analyse sur A. Césaire par exemple, pour Fanon c’est une mauvaise interprétation de ceux que vous dénoncez car chez Fanon on retrouve du Platon, du Racine, Ch De Gaulle… à la différence l’œuvre de Fanon c’est une analyse psychologique, donc une forme de manipulation, oui ‘c’est de la psychologie’, subversive je vous l’accorde… (On n’est pas toujours d’accord avec les rapports psychologiques sur les individus je le vois au tribunal). Mais ces auteurs sont imprégnés de la littérature française, et l’ont utilisé à leurs desseins.
Pour toutes ces raisons vous m’éberluez doublement : comment un homme aussi avisé peut-il se laisser prendre dans une machination ? Car la médiatisation de l’affaire Chaulet comme Morano est un symptôme, derrière cela se cache la théorie de la lutte des races que vous avez relevées. Voulez-vous vraiment prendre part à cette lutte ? Je pense que non.
Mais Morano comme Chaulet sont coupable de l’économie de « l’énergie mentale » qui donne lieu à l’anachronisme et autre atavisme.
Cher Edouard je reviens vers vous parce que je vous lis très attentivement avec une certaine délectation je l’avoue, c’est très rare sur FB je me contente de lecture en diagonale. Vous dites dans votre article «Et les nègres américains sont-ils moins nègres parce que l’histoire en a fait des américains (avec leur sensibilité et la personnalité propre, heureusement pour eux) ? » Ainsi vous oubliez que ce compromis n’est pas possible en France avec la constitution.
Je ne suis pas un anti comme j’aime à le répéter, et chaque article ou commentaire du scrutateur que je scrute sans jeu de mot, je ressens l’anti-indépendantiste. Phénomène purement antillais car je reviens de la Martinique il y a quelques jours c’est pareil. Je ne partage pas ce sentiment car pas justifié.
L’indépendantiste antillais n’en n’est pas un. J’aurai l’occasion d’en faire la démonstration.
A bientôt !

Je n’aime plus · Répondre · 1 · 21 min

 

E.Boulogne : J'arrête ici ce débat intéressant, parce que j'ai beaucoup à faire, - et je ne m'en plains pas - notamment en matière de lecture. Mais le partage rigoureux, mais amical va continuer. Oui, à bientôt.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article