Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.

Les images qui illustrent cet article en constituent une partie non négligeable. Leur rassemblement a le mérite pour les personnes les plus pressées, celles qui n'ont pas le temps de lire et d'étudier, dont tout l'esprit critique consiste à opposer à un article même argumenté, qu'elles n'ont pas lu, ( manque de temps, monsieur, manque de temps ! ) un « mot » du genre «  vous critiquez la cruauté de l'islam, mais vous oubliez l'inquisition catholique au moyen-âge »! etc ( sur ce genre de « critique voir : http://www.lescrutateur.com/2015/02/a-propos-de-l-inquisition-apres-la-serie-televisee-inquisitio.html ).

Ces « braves gens » pourraient bien un jour prochain payer fort cher, et en larmes de sang, leur ignorance aussi agressive qu'invétérée.

La galerie de photographies ci-jointes, a au moins l'avantage de montrer l'inconscience ( dans la meilleure hypothèse ) ou la complicité ( dans l'hypothèse pire ) de personnalités de notre « establisment » politique avec l'islamisme ( même pas l'islam, si l'on fait l'hypothèse d'une distinction possible entre islam et islamisme, mais l'islamisme dur et sanglant ).

Quand un F. Hollande, hier encore, dressé sur ses courtes jambes grêles, le bedon en avant jure qu'il faudra sans doute opérer des « frappes aériennes » en Syrie sur des camps islamistes, on sourirait si les enjeux n'étaient si graves.

En vérité, amis qui me lisez, il va nous falloir nous engager un peu plus dans le débat en cours, si nous voulons éviter le bain de sang et la destruction de notre civilisation.
Nous engager, et en connaissance de cause, car une contre attaque ne reposant pas sur des bases intellectuelles, historiques et philosophiques solides, ne pourrait que se retourner contre nous.

Si l'on combat l'islamisme, ce sera mieux que rien, mais ce sera très largement insuffisant si nous nous ne retrouvons pas les bases de notre propre culture chrétienne, que nous avons oubliées le plus souvent par paresse intellectuelle le plus souvent.

 

Sur l'islam, j'ai consacré des heures d'études, et de travail à la mise au point d'un compendium ( condensé ) sur lequel il me faudra revenir pour le compléter, et le rendre plus digeste sur le plan littéraire. Tel qu'il est il peut rendre service.

Mais je ne vous le cache pas, ce qu'il y a de plus difficile, quand on étudie, et écrit, même lorsqu'on aime l'étude ( c'est mon cas ), c'est cette pensée lancinante : «  combien de gens liront-ils ce que je leur destine, et qui me fait tant peiner »?

Mais si l'on se laissait déterminer par des considérations de ce genre l'on ne ferait plus rien.

 

D'autre part, mes sentiments sont, sur ce blog, aussi éloigné que possible de tout racisme.

En critiquant l'islam, je ne critique pas les arabes.

Je connais une foule d'arabes, et ici même, en Guadeloupe, ou en Martinique. Les arabes qui y vivent, souvent depuis plus d'un siècle sont de confessions chrétienne, catholique, maronite. Nombre d'entre eux sont des amis, ont été de mes élèves.

Il ne faut pas confondre arabe et musulman, même si Mahomet fut un arabe.

Il y a des arabes noirs, indiens, du Pakistan ou d'ailleurs, d'Irlande, d'Ecosse, de souche blanche en France et ailleurs en Europe.

 

Il faut dissiper les équivoques et les niaiseries.

L'étude que je vous propose, ci-dessous, en lien tend à cette dissipation. Et l'étude, dès qu'on a mis en route la « machine à penser », procure des joies qu'on pouvait ne pas soupçonner avant de l'avoir amorcée. Et, me semble-t-il la dissipation que j'évoquais à l'instant est plus éjouissante que celles qu'affectionnent tant les garnements ( et « garnemantes », en langue bobo ) auxquels j'ai eu si longtemps affaire dans les salles de lycée !

 

Le Scrutateur.

__________________________________________________________________________

 

 

http://www.lescrutateur.com/2015/01/humble-approche-et-peut-etre-utile-de-l-islam-par-edouard-boulogne.html

Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pourquoi nous ne pouvons absolument pas faire confiance à nos actuels dirigeants.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Confiance ?
Comment faire confiance à un président qui décide d'envoyer nos avions en Syrie et qui convoque le parlement , pour soit disant en débattre 8 jours après : Ce doit être la conception socialo bobo de la démocratie...
La démocratie, la vraie, aurait voulu que l'on consulte d'abord le parlement avant de prendre la décision sur un acte de guerre, même légitime.
Cela dit envoyer des avions "reconnaître" ce qui se trame dans les repaires de l'ei,contre la France, relève de la haute stratégie fantaisiste mais on a le Maginot que l'on mérite.
Quant à la décision "d'accueillir" les "réfugiés" dans une démocratie qui se respecte, cela aurait dû
faire l'objet d'un débat le plus large possible suivi d'un referendum : Les décisions à prendre sont lourdes de conséquences pour notre avenir proche et celui des générations qui suivent et il faut qu'elles reçoivent, ou pas, l'aval du peuple.
Les votes qui ont porté "nos" élus au pouvoir ne peuvent en aucun cas être interprétés comme un blanc seing pour engager notre vie et obérer nos valeurs.
Passer outre cette consultation populaire relève d'une pratique dictatoriale qui ne nous autoriserait plus à critiquer un Assad ou un Poutine.
Répondre
P
des esprit éclairés nous avait avertit:
"qui veut faire l'ange fait la bête" pascal
"les chemins de l'enfer sont pavés de bonnes intentions"
"vous les reconnaîtrez à leurs actes" Nous y sommes !
leur vraie nature de menteurs apparaît au grand jour à la lumière des réalités. Mais ils (les gouvernants) ne changeront pas! la prochaine étape sera la révélation de leurs vrai nature de bêtes féroces pour imposer leurs méfaits!
quand aux autres (les gouvernés) divisés, englués dans leurs contradictions et les futilités de leurs quotidiens, ils n'ont toujours pas trouvé la sortie de leur propre enfer.
Répondre
D
Ils mentent, ils complotent contre tout ce qui est saint, ils trahissent la patrie sans vergogne, ils blasphèment Dieu à grands jets incessants et putrides, ils pompent à pleines mains tout comme Judas leur maitre le fit avant eux, ils seront confondus, jetés à bas et leurs œuvres maudites éradiquées de la surface de la terre. Cette situation intenable est eschatologique et inhumaine pour plusieurs raisons dont l'une est l'ignominie systématique et continue de leurs œuvres maudites. Ils n'arrêtent pas, tous les jours ces enfoirés en rajoutent une foutue couche et toujours plus infecte. Donc, à vue humaine, rien ne sera possible contre eux, même de leur balancer Marine dans les gencives ne servira à rien. Il ne nous reste plus qu'à espérer dans l'intervention directe du Seigneur, après tout, qu'est-ce que nous Lui demandons tous les jours, sinon Son intervention directe contre les forces du mal qui nous persécutent. Que Dieu réprime cette clique répugnante et zafait tchou yo.
Répondre