Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Petite pensée matutinale : La moraline tue.
Petite pensée matutinale : La moraline tue.

Petite rubrique matinale, qui à partir d'un texte, d'un événement, d’une œuvre d’art, etc, s'efforce de dégager une signification, un effort à faire, une direction à prendre, que l'on partage ou non cette analyse. Il s'agit de butiner, et d'élaborer son propre miel.

 

Le Scrutateur.

_______________________________________________________________________________

 

La moraline tue ( pas la morale, la moraline ). Cette façon insinuante de tyranniser au nom des grands principes. Ah ! Qui dira le pouvoir de nuisance des prêcheurs, qui trouvent les moyens d'exercer leur pouvoir, leur appétit de domination sur les autres, par la persuasion insinuante ( mais parfois, aussi, violente ) inspirée de la libibo dominandi, comme disait Blaise Pascal, relayant saint Augustin, c'est à dire de l’orgueil qui nous enjoint de nous dominer nous-mêmes mais aussi les autres.

Loin de moi le désir d'encourager le tabagisme, l'alcoolisme, etc.

Mais enfin, cet intégrisme « moral » qui s'insinue partout sous le prétexte de la santé publique m'exaspère et m'inquiète.

Le terrain est mur pour les mollahs.

Notons que si le proverbe est vrai, « dis moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es », l'hypocrisie tartufienne est très présente à qui observe attentivement.

N'est-ce pas Jack Lang, ami de qui ( au pluriel ) vous savez qui disait : « la pornographie est un art comme un autre ».

De quoi rassurer les addictifs.

Ces gens là, les « moralinistes » font tant et si bien qu'ils atteindront peut-être le contraire de l'objectif prétendument recherché.

Peut-être suis-je un peu particulier, mais la moraline suscite en moi un sentiment qui ressemble assez à de la révolte.

Devant le dessin si suggestif qui sert de base à ce billet d'humeur, je me surprend à penser que devant la publicité ( oui, publicité. Vous avez dit Tartufe! Moi aussi ) obsessionnelle contre le tabac, je me sens furieusement pulsé à acheter le premier paquet venu de tabac à rouler.

Je n'encourage pas pourtant aux excès, de tabac, de rhum, de...bêtise ( là peut-être suis-je un peu utopiste ).

Et, je suis aussi celui qui tente d'appliquer à sa vie le conseil des anciens Grecs : « Mèden âgan » : Rien de trop!

Mais là, voyez-vous, justement, c'est trop! Ils en font trop.

 

Jules Machefer.

 

NB : La « moraline est un terme qui désigne une morale détournée de sa vraie finalité. Une pseudo morale, étriquée, et « bien pensante ». Une morale politiquement correcte en quelque sorte.

Petite pensée matutinale : La moraline tue.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article