Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Guadeloupe ( acrostiche ), par Suzanne Charvet.
Guadeloupe ( acrostiche ), par Suzanne Charvet.

Guadeloupe ( acrostiche ), par Suzanne Charvet.

 

L'acrostiche on le sait est un poème ou une strophe où les initiales de chaque vers, lues dans le sens vertical, composent un nom.

J'avais une vieille amie, vieille guadeloupéenne, vieille moulienne, qui, par suite de son mariage s'en alla vivre dans la vieille France d'Europe, et y passa plus que les deux tiers de son âge, sans oublier, un instant les senteurs, couleurs, usages, célébrés en haute altitude par un autre guadeloupéen, Saint-John-Perse.

Elle signait Suzanne Charvet, était « d'essence artiste », et d'abord poète, poétesse, ( comme on voudra ).

Elle m'écrivait, souvent, m'adressait pour la revue Guadeloupe 2000, les derniers nés de sa nymphe delphique.

Je retrouve dans mes papiers, cette amusette, tracée, j'imagine, une soirée d'hiver, pour conjurer le froid et les engelures, les idées sombres que peuvent inspirer les grands vents d'hiver dans une campagne glacée, ces frimas si éloignées des chauds embruns iodés de sa lointaine commune natale des Antilles.

Il s'agit donc d'un acrostiche dont les initiales sont celles de la Guadeloupe.

Je le dédie à notre ami martiniquais Luc André, spécialiste talentueux de ce genre poétique.

 

Le Scrutateur.

 

 

GUADELOUPE

 

G arde-toi de laisser souffler sur ton rivage

U n vent glacé, malsain, qui serait un outrage

A tes champs-alizés où tout est chaleureux.

D.éfends-toi d'écouter des propos hasardeux

E trangers à ton coeur, et ta saine raison

L ibre de toute haine et de toute prison»

O ubliant tes griefs ou tes vieilles rancunes,

U nis tes intérêts, compense tes lacunes

P our maîtriser ton sort face aux vents et marées

E n demeurant fidèle à tes valeurs sacrées.

 

Suzanne CHARVET

Guadeloupe ( acrostiche ), par Suzanne Charvet.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

olindi 11/08/2015 02:48

Quel talent et quelle clairvoyance !

luc Andre 11/08/2015 01:11

Merci cher ami pour ce magnifique poeme sur l'ile Papillon. je vous enverrai apres(le temps pour vos lecteurs d',apprecier l'oeuvre de votre amie). ,compliments a la poetesse

Edouard Boulogne 11/08/2015 01:57

J'attends avec impatience votre contribution.