Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Développer la faculté de discernement : à propos de l'immigration.
Développer la faculté de discernement : à propos de l'immigration.

L'article d'hier soir ( http://www.lescrutateur.com/2015/08/apres-sa-visite-a-poutine-giscard-prend-tout-le-monde-a-contrepied.html#ob ) sur la visite de Giscard d'Estaing à Poutine a suscité des réactions dont l'une au moins m'a satisfait. Un lecteur, jeune père de famille, Ory Graig ( je publie son nom, puisqu'il s'agit manifestement d'un pseudonyme ), a commenté, je lui ai répondu, et il s'en est suivi un court dialogue, que je trouve positif, dans la perspective qui est celle du Scrutateur.

Vous trouverez ce dialogue ci-dessous. Il répond à la vocation du Scrutateur, qui ne se veut nullement une distraction de retraité de l'éducation nationale, mais d'un spectateur engagé ( selon l'expression du célèbre Raymond Aron ) depuis très longtemps au service de la cité.

Je publie les textes sans corriger les fautes et négligences de style, de part et d'autres, courantes sur ce média peu commode aux échanges d'une certaines ampleur qu'est facebook.

 

E.Boulogne.

 

________________________________________________________________________________

 

Echange :

Edouard Boulogne

25 août, 23:14 ·


 


 

Si on lit attentivement ce sondage, on s'aperçoit que les Français ne sont nullement xénophobes à condition qu'on ne considère ( une petite minorité d'esprit tordus, ou faiblards prétendra évidemment le contraire, 5 ème colonne, ou ennemis déclarés de notre pays ) que la méfiance à l'égard de l'islam ne soit "raciste et xénophobe" pour reprendre le couplet archi connu. ou qu'ils pensent que leurs dirigeants ne tiennent aucun compte de ce qu'ils pensent. Plus que jamais il faut rester ferme contre le découragement, et manifester ouvertement ce que l'on pense. Ce que je fais pour ma part, notamment en PARTAGEANT le ost d'Eric Domichard, et que je souhaite voir faire aussi pour ma lutte de Guadeloupéen contre l'idéologie dominante que l'on commence à vomir dans le peuple.

69 % des Français pensent qu'il y a trop d'immigrés

Pour 50 % des Français, il faudrait rétablir la peine de mort. 59 % d'entre eux n'ont plus confiance en la politique, selon un sondage d'OpinionWay.

lepoint.fr|Par Le Point, magazine

J’aime   Commenter   Partager

  • Ory Graig Les immigrés en France.

    69 % des Français pensent qu'il y a trop d'immigrés !… laissez-moi rire…rire, encore rire.
    J’étais sur le périphérique fou rire…, dans une réunion de copropriété fou rire…, non mais trop d’immigrés, le Point super ou formidable.
    Plus sérieusement trop d’immigrés pour qui ?
    - Les Entreprises (une pensée pour le bâtiment) qui ne cessent de déplacer les frontières pour leur main d’œuvre pour maximiser leurs profits, au point qu’être français est de plus en plus un handicap pour obtenir un poste (barrière de la langue par exemple), les entreprises françaises qui osent privilégier les ressortissants français se retrouve asphyxiés car pas compétitif, oui Monsieur en France
    - Les Politiciens qui ont basé leurs stratégies politique sur la tête de l’immigré, bouc émissaire, tantôt vilipendé responsable de la déliquescence intellectuelle, culturelle et morale de la France, entrave au graal de la cohésion ; tantôt vénéré, présenté comme une chance pour la France. Oui en France
    - Les mères d’enfant qui pour se rendent au travail laissent leurs progénitures sous la surveillance, d’immigré. Non Monsieur les femmes africaines et de l’Europe de l’est qui aiguillonnent des poussettes doubles ou triples, ne sont pas les mères de ces têtes blondes. Les « nourrices » viennent en grande partie hors de France, (des raisons économiques ?...). Oui Monsieur en France.
    Que dois-je comprendre ?
    Les médias ont encore frappé, au service de je ne sais quel pouvoir ? Fou rire…
    Mésié les français ne sont pas prêts pour une guerre civile, inter ethnique. Les récents évènements (Thalys) nous ont démontré que les français ne sont pas préparés au péril de leur vie de s’opposer à un ennemis fusse-t-il suggéré.
    « Les syndicats de copropriété sans les immigrés courent de terrible difficultés ». Le responsable d’un syndic.
    En Guadeloupe il est urgent de savoir que tout cela « c’est l’entretien de la haine, et ce n’est pas la haine qui doit gouverner la France ».

J’aime · Répondre · 1 · 15 h

  • Edouard Boulogne Mon cher Ory Graig, ce que vous dites ne va pas à l'encontre de ce que je pense et exprime constamment dans Le Scrutateur sur ce sujet. Par exemple que 1 )l'immigration n'est pas mal vue par une classe politique et économique qui a perdu le sens nation...Voir plus et donne à fond dans un mondialisme qui va ravager le monde entier dans les prochaines années. Que 2 ) nombres de lois dites sociales ( les mères de familles au travail comme leur maris, à l'époque où les enfants doivent être éduquées. Des femmes immigrées les "remplacent"? Pan sur la famille, et sur les gosses. Comme vous savez la jeunesse se porte très bien n'est-ce pas! 3 ) "les médias ont encore frappé", etc. Mais quels médias? Il y en a d'autres, de haut niveau, mais parfaitement ignorées du grand public. Pour la bonne raison que les premiers, subventionnés par qui vous savez, n'en parlent pas. 4 ) "que les Français ne sont pas prêts pour une guerre ethnique". Encore heureux, selon moi. Mais ce ne sont pas eux qui désignent l'ennemi. L'actualité nous le rappelle tous les jours. Et, sans vouloir de "guerre ethnique" ( ou religieuse ) il faut être près à toute éventualité. Or les Français sont désignés par leurs dirigeants quand ils renâclent comme des extrémistes, des racistes, etc, etc. Nul entretien de haine quelconque, dans mes propos par exemple, en Guadeloupe ou ailleurs. Là, vous vous trompez d'interlocuteurs. Je crois à votre sincérité et générosité de jeune. Mais la sincérité ne doit pas faire l'économie de la lu-ci-di-té. Je termine de court message avec une photographie d'affiche, placardée en Guadeloupe.

Photo de Edouard Boulogne.

J’aime · Répondre · 15 h

  •  

Photo de Edouard Boulogne.

J’aime · Répondre · 14 h

  • Ory Graig Ne vous trompez pas vos propos ne sont pas jugés; il s'agit de l'analyse d'un article du Point. Je vois que vous êtes aussi prudent que moi quand vous parlez d'un certain pouvoir. C'est dire que la situation est grave! Les médias sont au service de ce pouvoir. Excusez ma méfiance, quand ils (les médias) parlent d'un sujet comme l'immigration. C'est un écran de fumée, les médias ont et joue un rôle dans le développement de l'immigration. Le christianisme! parlons en, car pour moi c'est ce dont il s'agit, le projet France-Orient est à son apogée, 1)la France ne doit pas être une terre chrétienne 2) l'immigration nous permettra d'atteindre ce but 3) la laïcité ce "totem identitaire" plongera le pays dans la confusion 4) il suffit d'établir une menace identitaire et sécuritaire symbolique 5) Et le tour est joué on ne parlera plus de christianisme mais de laïcité. (Cette année j'ai moi même décidé d'inscrire mes enfants dans le public car l'école catholique n'a de catholique que le nom. J'espère que pour la Guadeloupe ce n'est pas le cas mais cela ne saurait tardé) Dans cette article je ne peux m'empécher de voir la main du démiurge de l'actuelle société française.

J’aime · Répondre · 35 min

 

 

 

 

    • Edouard Boulogne Comme je l'avais pressenti, nous sommes proches. Mais je ne dirai pas comme vous "les"médias, mais des médias. Il y en a d'excellents, ce qui ne veut pas dire crédibles en toutes choses. Et même parmi les autres, il y a parfois de bonnes informations, car il faut éviter les a priori un peu "intégristes". Ce qui est grave c'est le recul de la faculté de discerner. L'école ne remplit plus ces fonctions là. Et c'est, je croisn le résultat et du développement exponentiel de l'audiovisuel, et d'une volonté délibérée des "maîtres du monde" ( j'écris cela avec des guillemets, n'est-ce pas ). Mon blog que je me refuse à proposer comme modèle  n'en est pas moins conçu comme un effort pour restaurer la faculté de discerner ( cum grano salis, n'est-ce pas, car je ne suis pas le Bon Dieu. Je suis heureux de cet échange avec vous. C'est très rare sur facebook ! ).

      J’aime · Répondre · 7 min

    • Edouard Boulogne

      Votre réponse...

       

  • Edouard Boulogne

    Écrire un commentaire...

     

 

 

 

Développer la faculté de discernement : à propos de l'immigration.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article