Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Ce 15 août : Mgr David Macaire vous parle. ( par Le Scrutateur ).

Cet article surprendra plus d'un lecteur. L'homélie n'est pas dans le style habituel du Scrutateur.

Et puis, il est publié un 15 août, jour de l'Assomption de la Vierge Marie, et le discours ( le « sermon », comme il est coutume de dire dans le langage ordinaire des catholiques, mais qui a pris un sens, que pour ma part, je regrette un peu, car on l'entendra, et le verra, , le père Macaire ne « sermonne » personne ) or cette allocution a été prononcée un jour d'octobre ( 2014 ) par un prêtre de l'Ordre de St-Dominique, dont l'ordination sacerdotale a été faite seulement cinq mois après, en mars 2015, à Fort de France, dont il est désormais l'Archevêque titulaire.

Donc, publié un 15 août, elle a été prononcée un jour d'octobre.

Mais cette prononciation a été faite à Lourdes, célèbre lieu de pèlerinage et de vénération mariale, lieu, ( pour les croyants ) d'apparitions de la Vierge Marie à la petite Bernadette.

Et cette circonstance m'a paru suffisante pour une publication comme celle-ci.

Et puis, autre « raison » d'hésiter à publier : l'heure tardive de cette publication ( 17h30 en Guadeloupe ), c'est-à-dire en fin de journée, et non aux aurores, comme, sans doute il eut mieux convenu. Mais, et je m'en excuse, je n'ai pas eu le possibilité d'opérer plus tôt, et je suppose, que pour les lecteurs qui n'ont pas leurs têtes trop enfoncées dans la « matière », il n'est jamais trop tard, pour prendre connaissance d'un événement, d'une parole alerte, et souriante, et juvénile ( malgré la quarantaine bien sonnée de l'orateur ), et bon enfant, presque humoristique par instants. Oui, David Macaire est un vrai fils de St Dominique, l'art de conférer ne lui est certes pas étranger.

Et puis, le public! Ah! Le public! J'imagine que les esprits chagrins ( bien plus que « spirituels » comme ils le croient peut-être ) rigoleront peut-être ( fo rigoler ! ) devant tous ces "petits vieux", non pas séniles, mais très souvent sénescents, nombreux dans l'assistance.

C'est que nous ne sommes pas dans une émission de télé réalité ! Nous sommes plutôt en pleine pate humaine, dans la réalité plus réelle que le réel, surréelle dirons-nous!

Certes l'Eglise est capable de rassembler, à Lourdes même, et ailleurs, des « parterres » de jeunes, par centaines de milliers, voire davantage, comme le montrent les Journées Mondiales de la Jeunesse, et cela consterne les esprits aigris, les même qui... ( « Oh! Scrutateur modère ton ire, ta fougue polèmique ! Arrête ton char ! -  Oh! Pardon Seigneur ! - Petit « a parte », à la façon des échanges entre LUI, et Don Camillo. Nous n'avons pas osé censurer ! ).

Ici, guère de jeunes, visibles du moins. Plutôt des gens très mûrs, et des malades.

J'y vois le signe qu'au coeur d'une société « jeuniste » à en crever, ( car elle se fout des jeunes, sauf au sens publicitaire, et lucratif du terme ), il y a des îlots de résistance, où s'assemblent des hommes et des femmes, qui considèrent l'être humain non comme des choses à manipuler, ou pour les vieux ( ah! La chanson de Brassens ! ) des poids morts, qu'on pense à éliminer par les voies les plus égoïstes, mais subtilement légales.

Et, ici, à Lourdes, en octobre 2014, ces laissés pour compte, harangués par un jeune prêtre à la fois profond et …. primesautier, ce n'est pas un peu ..réconfortant, dans son paradoxe?

Je lui laisse la parole, car ma fougue, à moi, est plus proche de celle de Frère Jean des Entomeurres, que de celle qu'il faudrait. Mea culpa! Mea maxima culpa!

Je laisse la parole à Mgr David Macaire.

 

Le Scrutateur.

 

https://www.youtube.com/watch?v=YvcYqkrLNAg

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Xam CIREDERF 16/08/2015 14:36

Cher Ami Scrutateur,

Comme c'est agréable de lire et d'écouter des paroles de bon sens et surtout de bonne actualité.
Comme je regrette que ces temps où j'étais enfant de choeur (clergé comme on disait)
et que dans cette bonne paroisse de Saint-Claude, le Dimanche il était loisible d'entendre des homélies instructives. Pourquoi le "fluide" de la Vierge Marie ne vient il pas influencer nos pasteurs, au lieu de laisser la paresse et l'inutile envahir les esprits. Alors sans crainte de choquer quiconque, je dirai prions encore plus.

olindi 16/08/2015 13:51

Merci pour ce partage et bon Dimanche.