Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Jesse Jackson en Guadeloupe : Un non événement.
Jesse Jackson en Guadeloupe : Un non événement.

( Le scrutateur est actuellement indisponible. Il gite pour quelques jours encore à Clipperton, un des lieux qu'il affectionne, loin du monde et du bruit, atoll désert, en plein pacifique, très au large du Mexique, un lieu où il estime devoir être réaffirmé régulièrement la présence française. Seul à disposer de son numéro de portable, je lui ai suggéré que la visite en Guadeloupe de M. Jesse Jackson en Guadeloupe était peut-être un de ces évènements importants, qui justifieraient sa prise de parole avant le premier août, date annoncée de son retour.

J'aurais mieux fait de la boucler, car, mes amis, quelle colère de la part du patron! Ouïaïeaïe !

« Un non événement! Marc »!!! a -t-il scandé.

Bon. J'ai quand même pu obtenir l'autorisation ( et le choix des photographies ) d'en parler brièvement, et sous mon nom.

Je vais donc me risquer au pastiche. Mais comment le pasticher en étant....bref? Marc Décap )

 

 

Jesse Jackson s'est partagé durant quatre jours entre la Guadeloupe et la Martinique.

Invité par l'illustre Brother Jimmy ( ne pas rire s'il vous plait ) , Jesse a commencé sa visite chez nous par le MACT.e. L'essentiel du propos était résumé en une image, celle de l'immense américain et de notre Gaélik : Lik...lui-même.

Quelques joyeuses agapes plus tard le souriant sénateur revenait en Guadeloupe, et passait ce soir au journal de 19h30 de Guadeloupe 1ère où la journaliste de service que j'aime bien à cause de son sourire malicieux, lui posait en anglais les questions imposées ( comme les figures imposées en patinage artistique. Elle y réussit fort bien ), montrant qu'une simple journaliste, mais guadeloupéenne, maîtrise mieux les langues étrangères qu'une huile américaine ( j'ai failli dire yankee. Cela LS ne me l'aurait jamais pardonné. ! ? ? ? ).

Autre banalité jacksonniène : « la Guadeloupe est un grand peuple », dit-il. Comme si nous...ne le savions pas. Dans les chaumières, du côté de Massioux, on devait bien rigoler.

Ou encore, étrange déclaration : «  c'est la France qui doit tout à la Guadeloupe. Il serait normal que les bananeraies, par exemple appartiennent toutes aux...Guadloupéens » » ( sic ! ).

Mais c'est le cas Mr Sénator! A moins qu'il ne faille entrer dans certains détails discriminants ( mot que n'affectionne pas, en principe M le sénateur JJ. Car les deux tiers seulement des exploitations bananières de chez nous appartiennent à des hommes de couleur. Faut-il y voir une influence gaélique, à moins que ce ne soit taubirienne ( Christiane se trouvant à la Martinique où il l'a rencontrée hier ).

Si le scrutateur était là, sans doute se serait-il posé cette question : « qu'aurait dit le Président Obama, si une personnalité française de grande notoriété, s'était permis de tels propos sur la vie politique et sociale des USA? ». Car il s'agit de prise de position américaine dans les affaires intérieures de la France.

Mais le Scrutateur est à Clipperton. Et je n'en dirai pas plus.

Autres faits notables :

 

1 ) Le président Victorin Lurel était absent de la région durant ces quatre jours. Il est vrai que les propos de Jesse avaient de quoi plaire aux séparatistes guadeloupéyens de l'UPLG qui annoncent une liste aux prochaines élections.

 

2 ) Le GRAND LIK aussi était étrangement absent, ( au moins des petites lucarnes de la TV ) après son épiphanie du premier jour ( le Père, et Lik dans le rôle extasié du fils du père ).

Mais ce gros balourd de Jesse à la TV a osé espérer qu'un Guadeloupéen soit un jour président de la France, ( Dans l'île soeur il a du formuler le même souhait mais pour un Martiniquais. Tous les mêmes ces politichiens ! ) ce qui s'accorde mal avec l'idéologie r... ( autocensuré ) du libérateur ( autocensuré ) autoproclamé. ( quoique...comme dirait Raymond Devos, si...c'était lui. C'est un grand "raver" le Gaëlik !

Ah! ces américains! Le patron et le gaélik tomberont ( pour une fois ) d'accord.

 

Voilà donc terminé mon pastiche de qui vous savez.

A bientôt, le 1er août. Ou...peut-être avant! Allez savoir.

 

Marc Décap.

 

Jesse Jackson en Guadeloupe : Un non événement.
Jesse Jackson en Guadeloupe : Un non événement.
Jesse Jackson en Guadeloupe : Un non événement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Henri Gollon 22/07/2015 16:23

Si votre article dit vrai, cher Scrutateur, nous avons désormais la preuve matérielle que le charismatique Jesse Jackson est un pauvre type de bas de gamme. Un crétin de plus dans la panoplie des inutiles qui encombrent l'espace médiatique où le sophisme et la malignité - la bêtise aussi - règnent en toute majesté. Je me doutais bien que l'individu n'était pas une flèche, mais à ce point !!! Ce pauvre diable n'a rien d'autre à vendre que sa couleur de peau. Je sais, c'est énorme, mais comment arbitrer entre le point de vue de Gérard Laviny et celui de Césaire sur cette question... fondamentale.