Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De Gaulle au Panthéon? Prière de ne pas rire.

Non, je ne me suis pas converti au hollandisme, cette dérision!

Et non, également, je ne suis pas un idolâtre du général.

Si grand qu'il ait été, il n'était qu'un homme, avec des défauts, peut-être plus grands que chez la moyenne des gens ordinaires, dont je ne m'exclus pas. Défauts à la mesure de ses qualités, hors pair.

Mais la lecture des résultats d'un sondage des lecteurs du journal Le Point, à la question « Quelles personnalité feriez-vous entrer au Panthéon? »m'a fait sursauter.

Tout n'est pas affligeant pourtant dans ce sondage. Même si l'on doit constater que Marcel Proust arrive bon dernier au palmarès, derrière Simone de Beauvoir ( la sartreuse de Paris ), il y a pour équilibrer, cette injustice point trop surprenante, le score médiocre du criminel contre l'humanité Maximilien de Robespierre ( 5,6% ).

Mais Charles de Gaulle recueille 56,5 %.

On pourrait s'y méprendre, et se féliciter d'un tel résultat en ce siècle de décadence. Le général aurait souri, pourtant, légèrement amer, murmurant «  non, je ne mérite, ni cet excès d'honneur, ni cette indignité ».

Il avait pourtant prévu, une telle indignité, et pour la prévenir rédigé dès 1952 un testament que le Scrutateur reproduit ci-dessous, après ledit sondage.

C'est que notre homme dont l'honneur fut une des constantes de sa vie, savait bien le risque des honneurs, dont on se sert, comme de la naphtaline, pour embaumer et anesthésier le rayonnement des vrais grands hommes.

Avez-vous remarqué que dans la dernière fournée, deux des familles, celle de Germaine Tillion, et celle, justement, de ...Géneviève Anthonioz de Gaulle, se sont refusées au transfert des cendres, se contentant, par politesse, d'un simple envoi de terre dans les cercueils des deux héroïnes?

« Vieille France, accablée d'Histoire, meurtrie de guerres et de révolutions, allant et venant sans relâche de la grandeur au déclin, mais redressée, de siècle en siècle, par le génie du renouveau !
Vieil homme, recru d'épreuves, détaché des entreprises, sentant venir le froid éternel, mais jamais las de guetter dans l'ombre la lueur de l'espérance ! »

 

LS.

 

Sondage ( du Point ).

Quelle personnalité feriez-vous entrer au Panthéon ? (40452 votants)

Marcel Proust (1340 votants)

3.3%

Robespierre (2284 votants)

5.6%

Louise Michel (3711 votants)

9.2%

Le général de Gaulle  (22841 votants)

56.5%

Jacques Prévert (1602 votants)

4%

Simone de Beauvoir (1917 votants)

4.7%

Frédéric Chopin (2724 votants)

6.7%

Louis-Ferdinand Céline (4033 votants)

10%

Masquer les résultats (40452 votants)

 

 

Le Testament du général de Gaulle :

 

http://www.lagrangedurelais.fr/colombey/fr/Histoire/testament/

 

Le testament du Général

Document manuscrit, fait en 3 exemplaires numérotés (le 1er à Georges Pompidou, le second à Elisabeth de Gaulle et le troisième à Philippe de Gaulle)


« Je veux que mes obsèques aient lieu à Colombey-les-Deux-Eglises. Si je meurs ailleurs, il faudra transporter mon corps chez moi, sans la moindre cérémonie publique. Ma tombe sera celle où repose déjà ma fille Anne et où, un jour reposera ma femme. Inscription : Charles de Gaulle (1890-?.). Rien d'autre. La cérémonie sera réglée par mon fils, ma fille, mon gendre, ma belle-fille, aidés par mon cabinet, de telle sorte qu'elle soit extrêmement simple. Je ne veux pas d'obsèques nationales. Ni président, ni ministres, ni bureaux d'assemblées, ni corps constitués. Seules, les Armées françaises pourront participer officiellement, en tant que telles ; mais leur participation devra être de dimension très modeste, sans musiques, ni fanfares, ni sonneries. Aucun discours ne devra être prononcé, ni à l'Église ni ailleurs. Pas d'oraison funèbre au Parlement. Aucun emplacement réservé pendant la cérémonie, sinon à ma famille, à mes Compagnons membres de l'ordre de la Libération, au Conseil municipal de Colombey. Les hommes et femmes de France et d'autres pays du monde pourront, s'ils le désirent, faire à ma mémoire l'honneur d'accompagner mon corps jusque sa dernière demeure. Mais c'est dans le silence que je souhaite qu'il y soit conduit. Je déclare refuser d'avance toute distinction, promotion, dignité, citation, décoration, qu'elle soit française ou étrangère. Si l'une quelconque m'était décernée, ce serait en violation de mes dernières volontés. »

VIDEO. Derrière le petit Charles perçait déjà le général de Gaulle


 

http://www.francetvinfo.fr/culture/expos/video-derriere-le-petit-charles-percait-deja-le-general-de-gaulle_803013.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article