Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Destruction islamistes au temple de Mossoul.

Destruction islamistes au temple de Mossoul.

Les trésors de Palmyre en 3D

Par Dominique Desaunay

 

Il est bien, et admirable de tout faire pour sauver Palmyre, et tous les sites antiques, si souvent merveilleux du moyen Orient. Mais il ne faut pas oublier, comme on le fait trop souvent, que les barbares islamiques, et c'est encore pire, massacrent, torturent, égorgent des milliers et des milliers de ceux qui leur résistent, chrétiens ou non.

Il est vrai que là nous nous sentons impuissants. La tâche, nous semblent-ils relèvent de nos « politiques » qui s'en moquent totalement.

Nous ne l'oublierons pas quand ils se présenteront à nos suffrages? Du moins il faut l'espérer.

 

LS.

 

http://www.rfi.fr/emission/20150524-tresors-palmyre-3d/

 

Redoutant la destruction des trésors archéologiques de Palmyre en Syrie par les terroristes de l’Etat islamique, des scientifiques européens ont lancé un programme de reconstitution en 3D de la cité antique. Les chercheurs qui emploient la même méthode que pour le musée irakien de Mossoul, restaureront «virtuellement» ces vestiges classés au patrimoine mondial, à l’aide de photos amateurs collectées sur Internet.

« Détruire le patrimoine d’une nation, c’est anéantir la mémoire et la richesse d’un pays, d’un peuple, d’une identité », expliquait en mars dernier la directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, lors du lancement depuis l’Université de Bagdad de la campagne web intitulée « S’unir pour le patrimoine ».

Les citoyens du monde entier étaient invités à prendre une photographie de leur site culturel préféré et de la partager sur les réseaux sociaux. L’objectif de l’opération était de contrer sur la Toile, la propagande du groupe Etat islamique mettant en scène les destructions des plus beaux joyaux du patrimoine mondial de l’humanité. C’est à la suite du saccage des sculptures préislamiques du musée de Mossoul en Irak qu’un groupe de scientifiques européens a entrepris la restauration en images de synthèse 3D, des pièces disparues et des vestiges détruits par les terroristes.

Les chercheurs ont déjà terminé de multiples copies en relief de chef œuvres patrimoniaux et les ont diffusées en ligne, dans des musées virtuels. Ces reconstitutions demandent la participation des internautes afin de récupérer les photos numériques ou les scanners des clichés analogiques réalisés par des visiteurs ou des touristes. La technique employée par les scientifiques se nomme la photogrammétrie. En mélangeant les angles de vue d’une même scène provenant de différentes images, ils reconstruisent une vision stéréoscopique du sujet photographié en un seul cliché. Cette méthode est utilisée depuis longtemps par les photographes pour créer des images en relief.

Cependant, les milliers de photos amateurs déjà réunies par le projet Mossoul n’offrent pas autant de précision que les clichés en haute définition habituellement obtenus par les scanners laser des scientifiques. Cependant, ces fichiers numériques présentent un autre avantage, ils offrent la possibilité de récréer physiquement les objets disparus grâce aux imprimantes 3D.

Redoutant la destruction prochaine de l’antique cité Palmyre, qui selon la Bible aurait été bâtie par le roi Salomon, les chercheurs viennent d’ajouter en urgence les vestiges inestimables de la ville à la liste de leurs projets. Hélas, numériser ne veut pas dire protéger ! « Détruire le berceau de la civilisation humaine serait non seulement un crime de guerre, mais aussi une énorme perte pour l’humanité », a tenu de rappeler, la directrice de l’Unesco au Conseil de sécurité de l’ONU. Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article