Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

De la vanité raciale, par Claude Houel.

Je transfère en article cet excellent commentaire à un article, d'un lecteur d'un de nos articles, M. Claude Houel.

 

LS.

 

La photographie est une reconstitution de ce quifut l'homme de Néandertal.

 


Il faudra bien qu'un jour on pose, sérieusement, la question de l'identité Guadeloupéenne .

D'éminents savants viennent de découvrir que, contre toute attente, dès nos origines très lointaine nous nous sommes mélangés et que nous, homo sapiens, portons tous en nous des gènes de l'homme de Neanderthal.

Cela devrait remettre à leur juste valeur les tenants,anciens ou modernes, des races "pures" et de leur argumentaire visant à définir les tares prêtées aux autres et à justifier leur élimination.

Cette découverte fondamentale devrait nous inciter à considérer que nous portons TOUS en nous les qualités et les défauts de l'humanité, par delà les origines et les couleurs.

Nous nous rendrions compte, par exemple :

- Que l'exploitation de l'homme par l'homme est universelle et que l 'esclavage n'est pas l'exclusivité de telle ou telle composante du peuple de Guadeloupe : Qui se souvient que Toussaint l'Ouverture a possédé des esclaves ?

- Que cela nous plaise ou non nous ne savons pas grand chose de nos vraies origines, des gouttes de sang noir,cachées ou non de telle famille dite de "blancs pays", des gouttes de sang blancs,cachées ou non de telle famille noire.Sans parler de tous les métissages difficiles,eux, à ignorer.

Ceux qui possèdent de beaux arbres généalogiques ne doivent pas se cacher derrière et voir plutôt la forêt qui a vu des enfants naître ,dès l'arrivée des européens,des relations forcées ou non avec

les amérindiens puis les noirs.Dés le début il y a eu des mariages, dûment enregistrés entre gens libres de couleurs différentes,leurs enfants métisses n'étaient pas esclaves.Ils sont aussi nos ancêtres.

Cela étant, la seule inscription sur un état civil n'a jamais été un garant de paternité.

Nous devrions donc,avec ce recul,en conclure que le peuple porte en lui sa longue histoire et qu'à vouloir en exclure une composante, en lui faisant porter une responsabilité collective est,à minima,

une démarche intellectuellement malhonnête .

Il faudra un jour ériger une stèle commune à tous ceux qui ont fait,par delà les douleurs de l'histoire, la Guadeloupe d'aujourd'hui.

Il conviendra de ne pas oublier à côté des amérindiens,blancs et noirs issus de l'esclavage,les indiens et les noirs engagés (qui n'ont jamais été esclaves) les syriens et les libanais et même les asiatiques sans oublier les métros installés de longue date, TOUS ont fait souche.

Ce jour là nous devrons remercier Néanderthal et Sapiens.

 

Claude Houel.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article