Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

A la suite de notre article récent sur la Laïcité en France, un lecteur qui ne parvient pas à faire passer sa réaction en «  commentaire » m’en envoie le texte que voici : ( LS ) :

 

Bonjour Mr Boulogne, merci d'irriguer les jardins neuronaux  !

Très bel article qui trouve ces limites dans le prosélytisme ou propagande et non dits de l'Etat, alors que nous avons toutes les armes législatives pour stabiliser ou éliminer toutes les dérives dangereuses pour le bien commun, et nulle part il n'est fait référence à l'Athéisme !
Athéisme certes, mais, qui ne s'est interrogé sur la complexité, la symbiose et le merveilleux des divers rouages et intrications de la nature, tant du minéral inerte en apparence,  que du vivant et du mortel qu'ils soit végétal ou animal.
Que la main de l'homme qui prétend tout connaître interfère sur un seul élément illusoirement anodin et c'est le déséquilibre assuré !
Qui a crée tous ces éléments complexes, un Dieu génial, seul ou en équipe, ou un pur hasard chimique de circonstance ; serait-il contre nature,  illégitime, irrévérencieux, blasphématoire ou obscurantiste d'y réfléchir et de l'exprimer ?
Est-il vraiment plus simple de rester ou devenir athée, ou est-il plus commode de croire au sur-naturel ?
Le drame des religions en général est d'avoir organisé, des fois avec excès, le vivre en commun  des humains pour tenter d'être en harmonie avec cette nature merveilleuse qui nous apprend les bases de la vie chaque année et nous démontre que la re-naissance ou la mortalité  y cohabitent sans fioritures .
Rallier à sa cause de nombreux adeptes est le propre des rassembleurs, aujourd'hui, l'Etat toutes voiles dehors cherche à neutraliser la réflexion, à brouiller les cartes et à déstabiliser et remettre en cause, croyances et traditions au profit de cultures allogènes !
Même si les conseilleurs et les prédicateurs politiques ou religieux ne sont pas toujours les payeurs, une bonne idée, même farfelue peut ou non se partager, à chacun de se déterminer et de suivre sa route avec une volonté farouche pour léguer cet héritage multiséculaire, amendé et amélioré au fil du temps par les colocataires motivés dont nous faisons partie ces temps-ci !

Constitution de 1958 :


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006071194

Article 1 

Modifié par LOI constitutionnelle n°2008-724 du 23 juillet ... - art. 1

La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée.La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales.

Loi de 1905


http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000006070169&dateTexte=20080306

Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat.

Article 1

La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l'intérêt de l'ordre public.

Article 2 En savoir plus sur cet article...

La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. En conséquence, à partir du 1er janvier qui suivra la promulgation de la présente loi, seront supprimées des budgets de l'Etat, des départements et des communes, toutes dépenses relatives à l'exercice des cultes.

Pourront toutefois être inscrites auxdits budgets les dépenses relatives à des services d'aumônerie et destinées à assurer le libre exercice des cultes dans les établissements publics tels que lycées, collèges, écoles, hospices, asiles et prisons.

Les établissements publics du culte sont supprimés, sous réserve des dispositions énoncées à l'article 3.

Bonne soirée, cordialement CJJ

 

Sur la laïcité, avis d'un lecteur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marsolle Ph.E. 23/03/2015 20:41

Je partage complètement la remarque de l'auteur de l'article, concernant le rôle pervers de notre Etat actuel . En brouillant les cartes, déstabilisant et remettant en cause...sous prétexte de laïcité ou autre théorie du genre par exemple!