Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Patrick Buisson, qui conseilla plusieurs années durant l'ancien président Nicolas Sarkozy, aurait été, également, et à la même époque consulté par M. Mélenchon leader de l'extrême gauche. C'est ce que révèle un livre écrit par deux journalistes du quotidien Le Monde. Les admirateurs de Mélenchon et les détracteurs de Buisson ( qui sont souvent les mêmes ) vont en prendre un sacré coup si l'information s'avère exacte.

 

LS.

 

http://www.bvoltaire.fr/breves/patrick-buisson-aurait-conseille-jean-luc-melenchon-en-2012,165218?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=0b7ff269cf-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-0b7ff269cf-22813017&mc_cid=0b7ff269cf&mc_eid=10beefac19

 

Patrick Buisson aurait conseillé Jean-Luc Mélenchon en 2012

 

PARIS (Reuters) – L’ancien journaliste d’extrême droite Patrick Buisson a conseillé non seulement Nicolas Sarkozy, mais aussi le fondateur du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, écrivent deux journalistes du Monde dans un livre à paraître jeudi.

Ariane Chemin et Vanessa Schneider affirment dans « Le mauvais génie » que Patrick Buisson et l’ex-candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 se connaissent depuis 22 ans et qu’ils ont noué une relation d’amitié.

« Mélenchon a pris l’habitude de consulter son nouvel ami avant chaque décision stratégique. Buisson met avec plaisir sa science des sondages à son service. Il est de ceux qui l’encouragent à quitter le Parti socialiste en 2008″, écrivent-elles selon les bonnes feuilles publiées mardi par Le Monde.

« Les conseils du collaborateur de Nicolas Sarkozy ne sont évidemment pas désintéressés : tout ce qui peut déstabiliser le Parti socialiste est bon à prendre. Lorsque l’ami Jean-Luc se décide à concourir à la présidentielle, son conseiller occulte le convainc, chiffres à l’appui, qu’il a un espace à conquérir à gauche du PS », ajoutent Ariane Chemin et Vanessa Schneider.

Selon les journalistes, une alliance objective se serait même nouée, le président sortant citant le nom de Jean-Luc Mélenchon – « la meilleure façon de le faire exister » – tandis que le député européen « réserve ses flèches les plus venimeuses à François Hollande ».

En avril 2012, le leader du Parti de gauche avait reconnu sur BFM TV avoir assisté en 2007 à la remise de la Légion d’honneur de Patrick Buisson par l’ancien chef de l’Etat tout en assurant qu’il n’était pas son « ami ».

« Qu’est-ce que c’est que cette invention ? », avait-il répondu alors qu’on lui demandait s’il était ami du conseiller de Nicolas Sarkozy.

Jean-Luc Mélenchon n’a pas pu être joint dans l’immédiat mardi et son bureau n’était pas en mesure de réagir.

Olivier Besancenot, le leader du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), a dit ne pas croire à une telle proximité entre le député européen et Patrick Buisson. « C’est incompatible, je suis sûr que Jean-Luc Mélenchon va s’exprimer et lever ce malentendu », a-t-il dit sur iTELE.

Jean-Luc Mélenchon a dit fin janvier croire possible un rassemblement de la gauche contestataire élargie à des dirigeants écologistes comme l’ancienne ministre Cécile Duflot, une menace pour le candidat du PS à la présidentielle de 2017.

La justice française a condamné en mars 2014 Patrick Buisson à verser à l’ancien président et à son épouse 10.000 euros de provision sur dommages et intérêts après la diffusion d’enregistrements effectués clandestinement à l’Elysée.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

 

Patrick Buisson, conseiller ( aussi ) de Mélenchon?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article