Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

On peut n'être pas d'accord avec la vision du monde qui découle du christianisme. Encore faut-il connaître cette doctrine, ce qui est rare, hélas! y compris par certains chrétiens, notamment par nombre de gens qui se prétendent informés ( et intellectuels ! ) du haut de leur ignorance agressive.

Je propose ci-dessous la lecture de deux articles qui donnent à penser, pour ceux qui en sont capables, et qui le désirent honnêtement ( cela est un autre problème, car il y a ceux qui ne savent pas – mais qui pourraient chercher à savoir, - et ceux qui ne veulent pas savoir ).

Aux gens honnêtes, je souhaite bonne lecture.

 

LS.

 

( I ) Le bilan de la christianophobie en France.

 

http://www.riposte-catholique.fr/obs-de-la-christianophobie/le-bilan-catastrophique-de-la-christianophobie-en-france

 

Le rapport 2015 sur la christianophobie en France est sorti depuis hier sur l’Observatoire de la Christianophobie. Le constat est accablant. L’Observatoire de la Christianophobie a décidé de compter les actes christianophobes par ses propres moyens : plutôt que de reprendre les chiffres du ministère de l’Intérieur, il s’est appuyé sur les remontées directes des victimes, les communiqués de presse ou les coupures de presse locale, qui sont vérifiés par des recoupements et des témoignages directs.

Travail ingrat, fastidieux et quelque peu démoralisant, auquel il a fallu s’astreindre pour tirer des plus de 2 000 articles parus sur L’Observatoire de la Christianophobie en 2014,  la matière au travail spécifique de ce rapport. L’équipe a recensé quelque 186 actes christianophobes en France pour l’année 2014, soit un acte tous les deux jours environ. Ils sont parfois très graves. C’est un nombre accablant mais, évidemment, sous-estimé. Les renseignements fournis aux autorités gouvernementales par les services de police et de gendarmerie sur les cas de vandalisme antichrétien, tardent à être signalés au public. En tout cas, ils ne sont jamais fournis spontanément

Tout les actes relevés sont des actes lourdement réprimandés par le code pénal. Pourtant, face à de tels actes, il faut surtout considérer l’intention de ses auteurs, ce qui alourdit normalement la réponse pénale : suivant l’article 225-18 du code précité, concernant les sépultures et monuments funéraires, « à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, des personnes décédées , à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée ».

Observatoire_de_la_christianophobie

Ce même mépris que l’on observe également dans les tribunaux, quand les actes ou les propos antisémites et islamophobes sont systématiquement et lourdement sanctionnés, alors que les actes ou propos antichrétiens ne sont que rarement reçus. Un laxisme dans la défense de la liberté de culte et dans le droit au respect qui, comme dans le cas de la relaxe des Femen et de la condamnation des surveillants pour leur profanation à Notre-Dame de Paris, est totalement incompris par les chrétiens. Gardons-nous de nous lamenter sur la situation : agissons et défendons notre patrimoine !

 

 

 

 

 

http://www.medias-presse.info/manuel-valls-declare-la-guerre-aux-catholiques/5587

 

Manuel Valls, est ministre de l’Intérieur mais aussi ministre des Cultes. Lui octroyer cette dernière responsabilité n’est pas sans incidence. Car Manuel Valls est un enfant rouge de la guerre d’Espagne. Il a pour le christianisme une viscérale hostilité qu’il justifie par la défense de la laïcité, son sacré à lui.

Manuel Valls s’est adressé mercredi avec solennité à la gauche pour dénoncer un « danger » : les « intégristes de l’ultra-droite catholique ». « Il faut mener un combat parce qu’il y a danger », a déclaré le ministre de l’intérieur lors d’une rencontre sur la laïcité, organisée par le groupe socialiste de l’Assemblée nationale.

Ce n’est pas la première fois que ce genre de rencontre parlementaire sert à menacer les catholiques de France.

Pour Valls, il s’agit de pointer du doigt ceux qui continuent à s’opposer à la loi Taubira dénaturant le mariage et la parenté, ainsi que ceux qui remettent en cause la loi autorisant l’avortement. Le vocabulaire utilisé par Manuel Valls est martial : « on combat une droite extrême qui veut revenir sur l’IVG».

En somme, pour Manuel Valls, quiconque défend la famille traditionnelle et l’enfant à naître est un dangereux extrémiste. Pour un catholique, cela relève autant du bon sens que du respect de l’ordre naturel et des enseignements doctrinaux de l’Eglise. Dès lors, n’importe quel catholique non dévoyé devient un « intégriste » aux yeux du Ministre des Cultes et de la gauche socialo-maçonnique.


 

Manuel Valls est d’ailleurs clair puisqu’il considère le « fait religieux » comme un danger en soi. Il fut évidemment suivi dans cette voie par Robert Badinter, vrai intégriste laïciste, qui a parlé d’ « épreuve de force ». « Laïcité : y a-t-il un péril ultra-catholique en France ? », titrait hier le journal Metro. ( souligné en gras par Le Scrutateur ).

 

Pour mener cette guerre aux catholiques de France, Manuel Valls a évoqué « la lutte contre les discriminations » et celle « pour l’égalité à l’école ». Sous ce vocable, il faut comprendre que Manuel Valls fait allusion à un renforcement des lois liberticides visant à criminaliser les mal-pensants ainsi qu’à un conditionnement des enfants dès le plus jeune âge en vue de les formater notamment au nouvel ordre sexuel mondial.

Durant la campagne électorale pour les présidentielles, Civitas avait mis en garde contre une gauche fondamentaliste qui se voyait héritière des législateurs de 1905. Nous y sommes.


 

Pour être informé de ce qu'on ne vous dit pas, LISEZ LE SCRUTATEUR .

 

Photographies :

 

  1. Plus que jamais la cruxifixion est à l'ordre du jour en France, ( et ailleurs ).

 

2 ) Statistiques peu connues.

 

3 ) Portrait récent de Manolo.

 

Le bilan catastrophique de la christianophobie en France
Le bilan catastrophique de la christianophobie en France
Le bilan catastrophique de la christianophobie en France
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article