Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Dans l'équipe du Scrutateur il y a, chacun le sait, toute une équipe de jeunes félins parfois insolents, mais somme toute bien sympathiques.

A une exception près, pour l'âge, celle de la « vieille » Cata Scrutatora ( cata est le diminutif choisi pour la désigner par les jeunes fauves, ses petits morveux de neveux et petits neveux, c'est à dire « la catastrophe »! ) terme qu'elle récuse avec humour, prétendant qu'un « vieux » c'est quelqu'un qui est jeune depuis plus longtemps que les autres.

En tout cas, malgré l'âge, Cata est d'un dynamisme étonnant. On prétend pourtant que les chats passent leur temps à dormir, mais, et notre amie le prouve, ils ne dorment que d'un oeil.

C'est elle que nous avons déléguée dans le Golfe persique, munie de sa carte de presse, sur le Charles de Gaulle qui y croise actuellement, assisté on le sait par l'US Navy.

Elle a beau y suivre la pseudo guerre contre les islamistes, elle n'en continue pas moins à s'informer de tout.

C'est elle qui m'a envoyé cette chronique de Philippe Bouvard, ( et la photo sans masque de ce dernier ), sur le drame des retraités de France pressuré par le gouvernement Hollando-Vallsiste.

Elle m'écrit : « Je dédis cet article, de mon ami Philippe, aux amis retraités actuels ou à venir, qui ne sont pas encore inscrits au PS pour obtenir une rallonge spécifique retraite....complémentaire politique, c-à-d. un poste dans une officine telle que.... Le Memorial Act e......  ou dans un journal subventionné grâce à la pub, et aux subventions ».

Dommage que le Petit Théâtre de BOUVARD n'existe plus, nous pourrions y donner un vrai spectacle de la retraite ». ( respectueusement : Cata ).

Merci, chère Cata, et surtout sois prudente dans tes missions d'accompagnement des pilotes de Rafale.

La Gwadloup a besoin de toi.

 

LS.

 

 

APRÈS UNE LONGUE ENQUÊTE, MANUEL VALLS A FINI PAR TROUVER LES COUPABLES, ENFIN !

 

Seniors et saignés !

L'enquête a été longue et difficile.

Mais on a enfin réussi à identifier les odieux profiteurs suspectés de maintenir à peu près leur niveau de vie en période de crise.

 On les appelle des retraités.

 En fait, ce sont des paresseux qui, après 42 années d'activité, donnent un mauvais exemple aux jeunes sans-emploi en

jouant aux boules ou en réchauffant leurs rhumatismes au soleil.

Il était donc grand temps d'imposer davantage leurs pensions.

Ce rabotage de niche fiscale est d'autant plus urgent que, grâce au progrès de la médecine et de la chirurgie, ces seniors prétendent vivre de plus en plus longtemps sans se préoccuper de la santé de leurs caisses de retraite.

Et puis, au moins est-on certain que, contrairement à d'autres contribuables plus valides et plus fortunés, ils ne battront pas en retraite pour fuir un pays où les technocrates de Bercy seront un jour les derniers actifs !...

C'est vrai que la rumeur enfle de toute part : ces salauds de retraités qui ont travaillé pendant les trente glorieuses, voilà de nouveaux bons boucs émissaires pour cracher au bassinet.

Voilà une belle réforme pour la « France juste » que les guignols au pouvoir nous concoctent !...

 Philippe BOUVARD 

 

 

Photographies :

 

1 ) Cata Scrutatora a réussi la photo la plus rare, celle de Philippe Bouvard sans masque. La voici ( exclusivité Le Scrutateur ).

 

2 ) Autre photographie rare, ( et poignante ) de nos séniors saignés.

 

3 ) Cata Scrutatora dans toute sa splendeur. Plus très jeune, mais un peu là!

Quand Valls saigne les séniors, par Philippe Bouvard.
Quand Valls saigne les séniors, par Philippe Bouvard.
Quand Valls saigne les séniors, par Philippe Bouvard.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

mrugala 16/08/2015 10:14

Sauf que....
cette citation de Bouvard date au moins de 2012, date à laquelle ce n'était pas Valls le 1er ministre.
La dernière phrase a été rajoutée, elle n'est pas de lui.
Du coup je doute du sérieux des articles.

HOUËL Claude 24/02/2015 17:29

PAS D'AMALGAME ! (Pour rester "politiquement correct")
Pas d'accord avec le scrutateur, pour une fois .
Valls ne saigne pas tous les retraités, seulement ceux de droit commun, ceux qui bossent et cotisent, 45 ans, pour prétendre, souvent au minimum vieillesse , ce qui exclus :
Les parlementaires
Les retraités de la RATP
Les intermittents du spectacle.
De manière générale tous les privilégiés des régimes spéciaux et d'un système qui octroie une retraite à taux plein à 55 ans à une infirmière du service public à cause de la fatigue de ce métier mais lui permet de continuer d'exercer dans le privé (où, miracle elle n'est plus fatiguée) où elle ira concurrencer une infirmière libérale qui, elle, devra travailler jusqu'à 65 ans.
Lers retraites "chapeaux" de hauts dirigeants d'entreprise, souvent pantouflards de la haute administration.
Combien de temps les saignés vont-ils supporter , jusqu'au 4 Aout ?

bruno 24/02/2015 15:49

................................

eliane 24/02/2015 15:42

....

Edouard Boulogne 24/02/2015 16:33

Votre commentaire est blanc. Il n'apparait pas.

ls 24/02/2015 16:32

Votre commentaire n'apparait pas .