Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Scrutateur n'est pas un important personnage. Juste un ancien prof de philo, un "philosophe" si l'on veut, c'est-à-dire quelqu'un qui, à l'image de Socrate ( et la référence ne se veut pas prétentieuse, dans la mesure où Socrate se voulait chercheur d'une "vérité" toujours difficile à atteindre, et dont il disait n'être pas "détenteur", mais chercheur. ") ce que je sais, c'est que je ne sais pas" disait-il, en exagérant...un peu.

Ce Scrutateur, écrit, pour partager une recherche, et quelquefois il polémique, car la polémique peut être un moyen de réveiller quelques-uns de leur torpeur, et de l'illusion de Savoir ( Ah! les intellos ! ). Ce soir, chers amis, je voudrais partager avec vous une pensée qui m'est venue, en allumant ma pipe, du haut de mon balcon en haut de la Tour de la Scrutation, qui domine la rade de Pointe-à-Pitre, et le quartier populaire appelé Cour Zamia.

Dans ce quartier, ( quartier destiné à disparaître et à être remplacé par un ensemble plus...humain. Mais la mise en oeuvre est bien lente ) il y a peu de jour, un meurtre a été commis, presque sous mes fenêtres, à 200 mètres à vol d'oiseau, et quelques 80 mètre plus bas. Un jeune de 27 ans a été assassiné par un autre à peine plus âgé, Il s'agissait d'un trafic de drogue. Les contrevenants n'étaient pas, dira-t-on des petits saints. Certes!

Un moment plus tard, la police arrivant sur les lieux a été flinguée par un individu qui a été blessé par un policier en état de légitime défense.

Or donc, tout à l'heure, vers 18h25, allumant ma pipe, disais-je, j'ai aperçu sur les lieux , tout au long de la rue, sur une distance de quelques cent mètres, de petits lumignons, tels qu'on en voyait autrefois, à la fête de la Toussaint, des dizaines de milliers sur toute la surface de notre île. J'ai pensé qu'il y avait Cour Zamia, des personnes, sans doute des femmes, qui ont voulu, non point soutenir le trafic meurtrier de la drogue, mais se souvenir des défunts, et aussi des autres victimes encore vivantes, et souvent inconscientes de leur indigence, peut-être prêtes à recommencer. Ces personnes voulaient peut-être aussi, introduire dans ce malheur, quelque chose d'autre, de "spirituel" disons. Suis-je naïf? Je ne le crois pas.

La petite lumière qui brille dans la nuit, cela peut être non seulement rassurant, mais « suggestif » et retentir, qui sait, même ( ou surtout ) dans des âmes embrumées, comme un appel ( un rappel ), de l'esprit, Pascal dirait "de la Charité".

J'ai photographié les lumignons. Je ne suis pas un photographe; et mon appareil photo, est bien modeste, pas du tout "professionnel". Mais enfin je crois que vous verrez les petites lumières, les petites bougies toute fragile, vacillant dans la brise du soir, obstinées à ne pas s'éteindre.

Et j'ai pensé que les gens, sans doute des femmes, peut-être des mamans, ou même des mamies, avaient accompagné leur gestes de la récitation de quelques Ave Maria, vous savez le Je vous salue Marie. Et, j'en ai récité un. Nous sommes bien loin des enquêtes sociologiques, direz-vous, des analyses "fines" de psychologues.

Mais, si la désagrégation actuelle venait, en partie de l'effacement de cette religion populaire, si méprisée par les grands maîtres de "l'intellect" (comme ils disent d'eux-mêmes ). Hein?

 

Je vous salue, Marie, pleine de grâce,

Le Seigneur est avec vous,

ous êtes bénie entre toutes les femmes,

Et, Jésus, le fruit de vos entrailles

Est béni.

Sainte Marie, mère de Dieu,

Priez pour nous Pauvres PECHEURS

Maintenant,

Et à L'HEURE DE NOTRE MORT.

men.

 

Bonne soirée.

 

Le Scrutateur.

Petits lumignons dans la nuit obscure, par Le Scrutateur.
Petits lumignons dans la nuit obscure, par Le Scrutateur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Cher Scrutateur,
Merci pour cette méditation à la fois toute simple et profonde. Ces petites flammes fragiles et tremblotantes sont un joli symbole de la vertu d'espérance qui, nous le savons, ne s'éteindra jamais : c'est là notre foi et c'est sans doute la foi de celles qui ont allumé ces quelques bougies. Encore merci d'avoir partagé avec tes lecteurs et lectrices ces réflexions et cette prière.
Répondre
P
Bonjour Edouard , j'ai lu ton billet , lorsque tu dis " et si la désagrégation venait en partie de l'effacement de cette religion si populaire , méprisée par les intellos ..."
Tu récites le jE VOUS SALUE MARIE , et moi j'ai envie de dire ,
Que notre société que se soit cour Zamia ou pour synthétiser le 9-3 comme on dit à Paris, est en train de perdre ses valeurs à vitesse grand V , je constate que les jeunes issus de milieux défavorisés ou non , ont de moins en moins de Respect de l'autre , de la vie, aujourd'hui on tue pour un mauvais regard , une cigarette refusée et j'en passe . Si je devais employer un symbole me référant à l'ancien testament , ce serait celui du VEAU D'OR ! Aujourd'hui beaucoup de nos jeunes ont reçu cette religion en héritage , celle du dieu ARGENT !
Tu parles sans le citer du Christianisme qui s'effacerait , méprisée , voire ridiculisée par les intellos , mais je crois hélas que le problème ne se limite pas à une religion quelque soit le nom qui lui a été donné ...
A mon humble avis le danger est bien plus grand !!!
Enfant nous allions à la messe le dimanche avec nos parents , je ne comprenais pas pourquoi les gens avaient toujours quelque chose à demander , un vœu a exaucer etc .. Et a l'église j'étais souvent prise de fou rire nerveux au grand damme de ma maman ... La honte !!!
Notre société ne prie plus ! Elle compte ! Nous ne regardons plus l'autre , mais notre propre nombril !
Notre société a perdu LA FOI , le contact avec le Divin , et alors on met sur le dos de D. Tous les malheurs du monde , on dit que D. Punit , on ne voit pas trop où il veut en venir ! Tous ces enfants qui meurent....tous ces génocides , anciens ou présents ... Si D. Existait , il ne permettrait pas que cela arrive etc etc !!!
Ceci en" bons croyants "... Et surtout sans jamais nous remettre , nous , en question, tellement plus confortable !!!!
Pour moi qui ai "bien élevé"mes fils, la question se pose ainsi ; qu'elle sont nos responsabilités dans le monde actuel ??? Nous jouissons de progrès médicaux , de technologie de plus en plus performante etc etc , mais à quel prix ?! Au détriment de quoi ?!
N'avons nous pas perdu entre deux factures à payer LE CONTACT avec Celui qui EST ! Et en même temps avec notre propre essence ...?
Le progrès tue le Spirituel , AMHA
Et le devenir de la générations actuelle et de sa descendance n'est pas bien gai

Patricia Tibi.
Répondre