Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Alors qu'en France et dans toute l'Europe, la montée d'un islamisme fanatique ( agissant de plus en plus au moyen du terrorisme ) remet en question l'équilibre de nos sociétés déjà fort diminuées par un matérialisme grossier et débilitant, il se trouve dans nos « élites », des hommes et des femmes le maire de Paris ( ou la « maman de Paris » pour parler dans la logique de ces gens là, le maire de Bordeaux, etc ) pour faire les yeux doux aux Imans de Daesh. Déjà il était question, il y a quelques jours d'une distribution gratuite du Coran à tous les députés ( comme si ces gens là n'avaient pas les moyens, pour ceux qui veulent se cultiver, d'acheter cet ouvrage dans n'importe quelle librairie ! ). Maintenant ce sont six députés d'outre-mer qui veulent modifier le calendrier des jours fériés dans nos régions, au détriment de nos traditions séculaires.

Si une telle initiative peut à la limite se comprendre pour la Réunion où il existe une importante et ancienne communauté musulmane, et à Mayotte où l'islam est la religion largement majoritaire, il n'en va pas de même pour les autres DOM.

Nous aimerions connaître le nom du député guadeloupéen qui s'est associé à cette étrange démarche.

 

Le Scrutateur.

 

DOM : l'amendement sur le partage de jours fériés adopté

 

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/02/15/97002-20150215FILWWW00076-dom-l-amendement-sur-le-partage-de-jours-feries-adopte.php

 

Un amendement présenté en janvier par six députés d'Outre-Mer et prévoyant le partage de certains jours fériés avec d'autres religions a été adopté cette nuit par l'Assemblée nationale. Cet amendement, repéré par L'Express, avait été déposé le 23 janvier. Il était porté par Ericka Bareigts, députée de la 1ère circonscription de La Réunion, ainsi que par deux autres députés de La Réunion, deux députés de Mayotte et un député de Guadeloupe.

Le texte adopté prévoit que certains jours fériés définis par la loi et inspirés de fêtes catholiques puissent être remplacés par "un même nombre de jours fériés locaux" dans les départements d'Outre-Mer (DOM) afin d'adapter le calendrier "aux contextes culturels et historiques particuliers en Outre-Mer". Les jours remplaçables sont le lundi de Pâques, l'Ascension, le lundi de Pentecôte, l'Assomption, la Toussaint. Les célébrations d'événements historiques sont exclues de cette mesure.

Le remplacement d'un jour férié hérité d'une fête religieuse catholique serait laissé à l'appréciation du préfet, en accord avec les acteurs locaux et avant des négociations en vue d'adapter les conventions collectives. Ces modifications locales sont rendues possibles par la législation, qui autorise dans les départements et régions d'Outre-mer des "adaptations tenant aux caractéristiques et contraintes particulières de ces collectivités".
L'amendement défend cette disposition nouvelle comme étant un moyen supplémentaire offert aux préfets "pour favoriser l'intégration culturelle et économique des départements d'Outre-mer dans leur zone géographique en renforçant l'attrait touristiques" et "en aidant le commerce lors des célébrations concernées". ( sic ! ).

Idriss Issop-Banian, président du groupe de dialogue interreligieux de La Réunion, s'est réjoui de l'adoption de cet amendement et a salué auprès du
Figaro "une grande avancée pour le vivre ensemble réunionnais".
 

DOM : l'amendement sur le partage de jours fériés adopté
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Guadeloupe 1ère a relayé l'info ce soir sans dire qu'un député guadeloupéen s'était associé à cet amendement qui semble embarrasser au plus haut point la ministre des outre-mer.
J'espère qu'un "journaliste" livrera la totalité de l'info et interrogera le député guadeloupéen sur ses motivations.
Répondre
L
J'ai cru comprendre que le député de la Guadeloupe serait Mr Jalton.
Ces dispositions votées que pour l'outremer ouvriront une porte que ne manqueront pas d'exploiter les religions minoritaires en France Hexagonale. Lorsque Mr Giscard d'Estaing avait voulu faire inscrire dans la constitution européenne que l'Europe était d'origine judéo-chrétienne nos députés s'étaient en majorité opposés à cette disposition qui ne faisait qu'affirmer une évidence. Nos gouvernants français, à force de se cacher derrière une laïcité vont finir par occulter nos valeurs et un passé ancrés dans notre quotidien!
Répondre
C
le député de Guadeloupe n'est ce pas celui qui craint l'avion et n'est que rarement à son poste à l'assemblée , sauf pour porter cette loi dans un texte fourre tout ; (celui des Abymes ), les guadeloupéens ont le droit de le savoir
Répondre