Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Je remercie mon ami Louis Dessout d'avoir attiré mon attention sur cet article de Tony Albina, paru dans France-ntilles.

Je rappelle que je participerai, ce soir à 20h05, sur Guadeloupe 1ère, à l'émission Le Buzz, où il sera question des problèmes soulevés par la lettre de madame Ursull.

 

Edouard Boulogne.

 

 

IDENTITÉ et CONSCIENCE IDENTITAIRE
La méprise de bonne foi de notre chanteuse nationale est la dernière illustration flagrante du silence gêné et complice de la majorité de nos intellectuels à propos de notre conscience identitaire. Cette attitude s'explique par l'absence de formation et de connaissance des fondamentaux de notre humanité. Non seulement dans notre population mais surtout chez notre jeunesse. C'est la conséquence de la falsification partisane de notre mémoire collective par des apprentis historiens. La plupart admirateurs de modèles historiques totalitaires. Ce débat est heureusement salutaire pour la thérapie individuelle et collective des singuliers citoyens français que nous sommes devenus grâce à la lutte et à la haute conscience humaine de nos ancêtres.

 

Louis Dessout

 

 

« L’indécente lettre de Madame Ursull »

Par Tony Albina.

 

 

L'intellectuel guadeloupéen, Tony Albina, a souhaité réagir à la lettre citoyenne de Joëlle Ursull dans laquelle elle dénonçait les propos de François Hollande. Ce dernier, lors de la commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz, avait indiqué que « La Shoah est le plus grand crime, le plus grand génocide, jamais commis ».

« Il y a une indécence sans fond dans la lettre de la citoyenne, Madame Joëlle Ursull.


 

Lire la suite ICI :

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/actualite/societe/l-indecente-lettre-de-madame-ursull-308060.php

 

Après la lettre de Joëlle Ursull : Identité et conscience identitaire.
Après la lettre de Joëlle Ursull : Identité et conscience identitaire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article