Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Nous sommes d'autant plus à l'aise en publiant cet article, que dès la première heure nous avons déclaré notre horreur devant l'abominable attentat contre des hommes, et aussi contre le principe de la liberté d'expression, qu'en même temps nous nous démarquions du style et de l'idéologie du Magazine «  sinistré » ( entre guillemets parce que sinistré est un mot faible en la circonstance ).

Ainsi Willem, de Charlie-Hebdo n'est pas Charlie, et...Le Scrutateur non plus.

 

LS.

 

Charlie Hebdo : « Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis » affirme Willem

 

http://free.niooz.fr/charlie-hebdo-laquo-nous-vomissons-sur-ceux-qui-subitement-disent-etre-nos-amis-raquo-affirme-willem-2332287.shtml#at_pco=smlwn-1.0&at_si=54b1ed86d0ee233d&at_ab=per-2&at_pos=0&at_tot=1

 

Posté le Samedi 10 janvier 2015 | Commentaires fermés

Au moins le message est clair pour ceux qui ont toujours été contre cette équipe de Charlie Hebdo qui versait depuis plus de 10 ans dans l’islamophobie et la haine gratuite.

willemUne réaction pleine de colère. Le dessinateur néerlandais de Charlie Hebdo, Willem, a soutenu samedi dans la presse néerlandaise «vomir sur ceux qui, subitement, disent être nos amis» suite à l’attaque perpétrée contre l’hebdomadaire satirique, et a épinglé la présidente du Front national Marine Le Pen.
« Nous avons beaucoup de nouveaux amis, comme le pape, la reine Elizabeth ou Poutine : ça me fait bien rire », a-t-il ironisé dans un entretien au quotidien néerlandais de centre-gauche Volkskrant: « Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer un peu partout ».
Soutien mondial raillé
Interrogé sur le soutien du chef de file de l’extrême droite néerlandaise Geert Wilders, Willem persiste et signe: « Nous vomissons sur tous ces gens qui, subitement, disent être nos amis ».
De son vrai nom Bernard Holtrop, le dessinateur satirique de 73 ans réside en France depuis de nombreuses années. Il publie pour Charlie Hebdo et dans le quotidien Libération.
Questionné sur le soutien mondial à Charlie Hebdo, Willem poursuit, ironique : « Ils n’ont jamais vu Charlie Hebdo ».
« Marine Le Pen est ravie lorsque les islamistes se mettent à tirer »
« Il y a quelques années, des milliers de gens sont descendus dans les rues au Pakistan pour manifester contre Charlie Hebdo. Ils ne savaient pas ce que c’était », a-t-il assuré. « Maintenant c’est le contraire, mais si les gens manifestent pour défendre le libre mot, c’est naturellement une bonne chose », a-t-il conclu.
Le dessin, toujours
Willem était dans le train mercredi entre Lorient et Paris lorsqu’il a appris l’attaque menée contre Charlie Hebdo par deux islamistes radicaux.
« Je ne viens jamais aux réunions de rédaction car je n’aime pas ça », avait-il assuré au quotidien Libération : « Ca m’a sauvé la vie, peut-être ».
Il avait aussi insisté sur l’importance de continuer à publier Charlie Hebdo et à dessiner : « Sinon, ils ont gagné ».

 

Willem de Charlie-Hedo vomit. Et Le Scrutateur aussi.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lucien Kabois 11/01/2015 19:23

Charlie Suppositoire, successeur de Charlie Hebdo : en vente dans toutes les offinies socialo-médiatiques.

JG 11/01/2015 16:23

Je pourrais être d'accord avec lui,en première lecture.Je crains que willem ne vomisse sur tout le monde,quel que soit le sujet.Je ne lui donne donc pas mon quitus.Je dirais même qu'il aurait du éviter ce commentaire.

LS. 11/01/2015 16:50

Je suis bien d'accord avec vous cher lecteur. Et si j'ai cité Willem, c'est avec ironie, vous le pensez bien. En vomissant comme il dit le faire, il est fidèle à sa ligne qui est celle de Charlie-Hebdo. Il EST CHARLIE-Hebdo.
Une manifestation nationale s'imposait à mon avis. Mais pas sous la marque "Je suis Charlie" qui n'est qu'une opérfation de communication orchestrée par ceux-là même qui la cause profonde de décrépitude de politique nationale.C'est en ce sens que je ne saurais être "Charlie", façon habile de rassembler une foule de citoyens sincères faisant la promotion de l'idéologie de cette secte décadente qui publie Charlie-Hebdo, avec une vulgarité poisseuse. Gardez confiance, tout cela n'aura qu'un temps. La France en a vu d'autres.

Livia 11/01/2015 12:31

Je suis d'accord avec lui, beaucoup de gens qui n'ont jamais lu Charlie, se battent pour acheter "le N°" de mercredi, (180 personnes en attente chez le buraliste) je ne l'achèterai, pas car je n'aime ni l'esprit, ni les dessins blessant de Charlie.
Mais ils sont aujourd'hui devant leur créateur, laissons ce dernier juger!