Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sur LCI, ce midi, une femme policier, française «  de souche » selon les apparences, appelle à participer à la manif de dimanche. Elle dit "  Je suis Charlie ( elle eut du moins pu dire Charlyse, c'eut été au moins de nuance créole ). Je suis Chrétienne, je suis juive, je suis musulmane, je suis donc Charlie. Je défilerai contre le racisme, et pour les droits de l'homme" ( sic ).

Charlyse est comme tant de gens d'aujourd'hui, inculte, tout entière possédée par l'instrument médiatique, comme jadis, si l'on en croit les frères Grimm, les enfants de le ville de Brême furent conduits à la mort par le diabolique joueur de flute que l'on sait.

Nul enseignement philosophique élémentaire n'a arraché cet esprit aux brumes de ses humeurs qu'elle prend pour des pensées.

« Droits de l'homme » nous dit-elle. Mais qu'est-ce que l'homme ? En d'autres temps, l'écolier le plus ordinaire eut pensé que l'homme est un terme générique, englobant les individus raisonnables des deux sexes, hommes et femmes. « Hommes et femmes, il les créa ».

En terres islamiques ( je n'ai même pas dit « islamistes » ) les femmes ne sont pas les égales de l'homme, c'est-à-dire du mâle.

Notre « policière » si elle est chrétienne ET musulmane, devra donc résoudre cette petite contradiction, qui n'est pas seulement sémantique.

2015 : apogée de la confusion?

Pas encore! Les « Charlots » qui défileront demain ne sont pas au bout de leur chemin de croix.

 

Marc Decap.

Salmigondis policier. ( petite pensée du soir ).
Salmigondis policier. ( petite pensée du soir ).
Salmigondis policier. ( petite pensée du soir ).
Salmigondis policier. ( petite pensée du soir ).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article