Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Les Européens, même quand ils se déclarent aujourd'hui « incroyants » sont issus d'une civilisation profondément imprégnée de christianisme, depuis 2000 ans. Le christianisme incite à la fraternité, à l'amour, au respect de l'autre, même quand il n'est pas de sa religion, et quelle que soit sa nationalité, sa race, son sexe.

C'est sans doute la raison du sentiment de culpabilité qu'ils éprouvent devant les inévitables accrocs à cet idéal hors pair. Culpabilité qui est actuellement exploitée par des idéologues et qui est à l'origine de « la repentance », que des esprits lucides perçoivent, dénoncent, à juste titre comme une pathologie de la mémoire collective, et un danger pour l'équilibre et même pour la subsistance, à terme, de cette civilisation ( issue du christianisme ) qui, malgré tout le mal qu'on en dit présentement, dans ce qu'il en reste, demeure, vaille que vaille, un îlot d'équilibre et de paix.

Chaque jour, nous voyons déferler en Europe, et en France, en Allemagne, Italie, en Angleterre des dizaines de milliers d'immigrants de toutes origines, qui suscitent notre pitié, et, pour les gens lucides une légitime inquiétude.

Il est souhaitable de garder son sang froid, son ouverture d'esprit, et l'esprit de charité. Mais il est aussi nécessaire de garder sa lucidité. Comme disait Candide, de Voltaire, « il y a du mal dans le monde ». L'oublier serait pire qu'un crime une faute. Une faute à l'égard de soi-même et de ses enfants. « Chesterton, grand écrivain britannique disait que « le monde moderne est plein d'idées chrétiennes de venues folles ».

Il faut rester « ouvert », il faut être capable d'accueillir des étrangers en n'oubliant pas que nous pouvons nous aussi devenir des étrangers, rejetés par des coeurs égoïstes «et secs » uniquement préoccupés de leur confort et de leur bien être, cela dans notre propre pays, et souvent par nos voisins de palier.

Il faut être capable d'ouvrir les portes de sa maison. Mais, il ne faut pas oublier non plus que l'on n'ouvre pas sans périls graves à n'importe qui. Certains ne se contentent plus de préconiser à un occident déboussolé, et scientifiquement subverti, de garder les portes ouvertes, ils suggèrent, plus radicalement d'abattre les murs, ( les frontières ) cela, bien entendu au nom de la charité et de l'humanitarisme.

Il ne faut pas oublier cependant que les immigrés, qui individuellement peuvent être gentils et respectables, ne débarquent pas seuls. Ils arrivent en masses, et ces masses font corps, avec leurs valeurs qui ne sont pas les nôtres.

Bien sûr je peux m'enrichir des valeurs de ces autres. Mais, ensemble, en corps, ceux-ci voudront-ils s'accorder avec moi, reconnaître mes valeurs à moi. Sauront-ils, voudront-ils, une fois devenus assez nombreux, manifester de la reconnaissance aux miens et à moi, qui les auront accueillis?

Surtout quand leur « grand déplacement » aura été voulu, et piloté par des puissances aux yeux desquelles, soit pour des raisons de politiques impérialistes ( des Etats étrangers ), soit pour des raisons bassement financières ( les puissances bancaires qui sont à la base du mondialisme mercantile mensongèrement présenté comme synonyme de fraternité universelle ) afin d'abattre les derniers remparts humanistes issus de la civilisation chrétienne.

C'est ce qu'explique, posément, et clairement le site Les quatre vérités, ce 06 janvier 2015, sous la signature de Bernard Antony.

 

Le Scrutateur.

 

 

Questions sur les bateaux chargés de réfugiés

 

 

Nul certes ne peut rester insensible devant les tragédies des réfugiés de toutes parts embarqués vers l’Europe sur des bateaux d’infortune très chèrement payés.

Mais cela appelle tout de même plusieurs questions essentielles pour en finir avec une pratique d’immigration inéluctablement lourde encore de conséquences ultérieures très funestes.

  1. D’où viennent ces cargos ? Les réfugiés syriens ou iraniens n’ont pas de ports d’embarquement possibles sur la Méditerranée autres que ceux de Turquie. L’évidence, c’est que la Turquie, État particulièrement policier, laisse donc faire cela.

  1. Pourquoi ces réfugiés d’évidence essentiellement musulmans sunnites ne se réfugient-ils pas dans les très riches pays d’islam bien plus proches de leurs lieux de fuite tels que les Émirats Arabes Unis, le Koweit, l’Arabie Saoudite ?

  1. Peut-on sérieusement croire qu’un très grand nombre de ces réfugiés puissent disposer des milliers de dollars nécessaires à l’achat de leur transport sans aucun financement ?

  1. La dernière qui se pose donc est celle de savoir si l’immense migration des « boat-people » arabo-africains vers l’Europe n’est pas voulue, encouragée et même cyniquement planifiée au mépris du malheur des personnes et des familles ? Ne s’agit-il pas d’une forme de submersion démographique très organisée ?

Il est temps que les nations d’Europe renvoient les États musulmans à leur responsabilité. C’est là un impératif et de charité et de sécurité.

 

Bernard Antony 
Président de l’AGRIF 

 

http://www.les4verites.com/international/questions-sur-les-bateaux-charges-de-refugies

Questions sur les bateaux chargés de réfugiés, par Bernard Antony, et le Scrutateur.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

perrin 07/01/2015 09:26

je pense que votre reflection va dans le bon sens.il vous faudras encore beaucoup réflechir pour immaginer ce que eux on déja immaginé pour nous détruire.Réagissons,faisons comme les Chinois,eux,tergiversent pas

Guillou 07/01/2015 00:43

Les interrogations soulevée se tiennent.Toute analyse se fait en fonction de ses convictions.
Pour y échapper;je dirai dans l'ordre:1-je n'ai rien demandé,je suis mis devant le fait accompli;
2-Quelles sont les réelles motivations de ces immigrés
3-Je ne souhaite pas donner mon argent pour eux
A suivre il est possible d'entamer tous les débats;mais je n'aurai pas de regrets sur ce que je viens d'écrire.
Que tous ceux qui pensent devoir les accueillir et les prendre en charge lèvent le doigt,assument avec leurs propres deniers et se portent tuteurs responsables.C'est possible!?
Posé sous cette forme,les âmes bien pensantes seront nettement moins nombreuses.
Ce texte est indécent?