Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le Scrutateur est indépendant de tout parti politique, et bien que de droite, il n'est inféodé ni à l'UDI ( cela va presque de soi ) ni au Front National, ni à l'UMP, et même à l'intérieur de ce parti politique à sa fraction dite de la droite forte, qui est la moins éloignée de ce que nous pensons ici.

C'est donc en toute indépendance que nous publions le communiqué de la Fédération guadeloupéenne du Front National, en réponse à un article paru sur le Magazine Focus par le jeune universitaire guadeloupéen Pierre-Yves Chicot. Ce dernier commente la montée en France du Front National et l'intérêt que lui manifestent des antillais de plus en plus nombreux à voter pour lui. En lisant sans parti pris l'article de M. Chicot, on ne peut qu'être frappé par ce qui peut sembler une convergence réelle ( à défaut de sympathie ) avec le parti de Marine Le Pen. A un détail près. M. Chicot continue à voir dans le Front National un parti « raciste » et c'est ce qui fait protester le FN-Guadeloupe, à juste titre. Il ne faut pas confondre l'opposition du FN à une immigration massive et incontrôlée, avec le racisme, même si beaucoup d'immigrés sont des noirs, ou des arabes.

En métropole, les Antillais, même quand ils sont noirs, sont des Français de longue date, et non des immigrés. De même que les Français, même quand ils sont blancs ne sont pas des immigrés en Guadeloupe ( ou en Martinique et en Guyane ).

 

Le Scrutateur.

 

 

Communiqué :

 

Veuillez trouver ci-joint un droit de réponse du  Front National Fédération Guadeloupe.

  Suite à l'article de Mr. Pierre Yves CHICOT paru dans le Magazine FOCUS de Décembre/Janvier 2015.

  POURQUOI LES ANTILLAIS VOTENT POUR LE FRONT NATIONAL?

  Sincères Salutations.

  Marc Guille.

 

 

Les deux articles évoqués dans la présentation, sont accessibles en photographies, ci-dessous.

 

 

 

Un communiqué en Droit de réponse du Front National Fédération Guadeloupe.
Un communiqué en Droit de réponse du Front National Fédération Guadeloupe.
Un communiqué en Droit de réponse du Front National Fédération Guadeloupe.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Mr CHICOT pourrait demander à Mme Huguette FATNA, française et martiniquaise, qui a longtemps été la déléguée à l'Outre Mer du FN et la seule à cette fonction tous partis confondus.
Répondre
L
l'un des principe fondamentaux de la constitution française depuis 224 ans,qui tient d'ailleurs son origine de la convention révolutionnaire qui a institué ce principe de droit public, est que " la république est une et indivisible" par conséquent il ne peut y avoir sur le sol français des communautés d'oppositions aux intérêts français. Cela est d'emblée anti constitutionnel.
Par contre tout français avec une carte d'identité, quelque soit son origine, donc y compris le français d'origine guadeloupéenne,est de plein droit titulaire de droits et d'obligations, Mais pas les non-identitaires.
L'ennemi n'est pas le français de métropole, mais bien le venu d'ailleurs sans appartenance et sans identité qui vient déstabiliser et diviser.
De plus, la 1ere république de la convention révolutionnaire,n'octroie des droits qu'aux citoyens français identitaire qui ont UNE CARTE D'IDENTITE; les venus d'ailleurs "des droits de l'homme" ne sont pas des citoyens français et ne peuvent prétendre aux même droits que les identitaires. Tel est le principe d'origine issue de la convention de 1792,consacré par la constitution de la 5eme république en son article 1er,et qui est depuis 224 ans bafoué et violé par nos belles âmes des "droits de l'homme"
Répondre
E
la vraie question n'est pas la défense des communautés "blanches" "noires" arabes ou jaunes en territoire français car cela est raciste monsieur chicot, la vraie question est : êtes vous fier d'être un identitaire avec une carte d'identité française qui vous donne des droits et des obligations ou préférez vous être, un identitaire séparatiste, nationaliste guadeloupéen avec ou sans passeport et aussi sans droits français ?
Répondre