Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Dans la triste période que « vit » notre pays, beaucoup désespèrent, écœurés. L'écœurement ne m'épargne pas. Il ne ne me démobilise pas. Vous le savez lecteurs. Depuis quelques temps, sans me décourager, j'accorde moins d'importance aux glapissement du forum, de gauche, comme « de droite ». Il pleure avec raison dans mon coeur qui ne s'écoeure pas. Car il faut se battre pour ce qu'on croit, surtout quand le bateau est secoué, frappé de toutes parts. Toujours il faut garder l'espoir, car, comme disait de Gaulle « la vie livre un combat qu'elle n'a jamais perdu ».

Mais il faut, pour le redressement national, ne pas se fier aux proclamations grand guignolesques des prétendus sauveurs ( de pacotille ) qui s'agitent en ludions dérisoires.

Et il faut rester à l'écoute des voix de ceux qui se jettent dans la mêlée, de toute leur âme, au mépris des fausses gloires montées en épingles par ceux qui agissent dans l 'ombre pour leurs seuls intérêts individuels et matériels. Rester à l'écoute des perles rares douées pour atteindre les sommets, mais qui privilégient dans leur action les intérêts supérieurs de la patrie ( encore de Gaulle ! ), plutôt que ceux de leurs petits « mois » qui à l'échelle des valeurs supérieures ne sont rien que menu fretin.

Récemment je vous proposais d'écouter Nicolas Dupont-Aignan, questionné par Philippe Bilger.

N D-A est une de ces personnalité d'élite qui aurait pu être ministre, et bien davantage, s'il s'était agenouillé devant le prince de ce monde. Honneur à lui.

Aujourd'hui, je vous présente, si besoin est Philippe de Villiers. Il y a longtemps que je suis la « carrière » de M. De Villiers.

C'est un homme que j'admire. Si vous êtes un fidèle du Scrutateur, vous verrez très vite pourquoi.

Il s'est retiré de la politique politicienne ( «  la politique disait André Malraux, c'est ce qui reste quand il n'y a plus d'histoire » ).
Mais je suis persuadé qu'un tel homme, bien des indices le donnent à penser, n'est pas parti pour toujours.

En 1946, de Gaulle s'était retiré à Colombey, et dans son chagrin, pour écrire ses Mémoires de guerre.

Vous connaissez la suite.

Villiers est en réserve de la France.

Ecoutez le! Et Honneur à lui !

 

E.Boulogne.

 

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/bourdin-direct-philippe-de-villiers-1211-350320.html 

 

1 ) PH de Villiers.

 

2) Le marigot politique actuel selon Philippe de Villiers.

Philippe de Villiers, toujours VIVANT, et en réserve de la France.
Philippe de Villiers, toujours VIVANT, et en réserve de la France.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article