Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Zemmour, sollicité de divers côtés, à droite, pour cautionner des partis politiques, s'y refuse. Il a raison, car «à droite » la bataille sur le front culturel, celui des idées, est pour l'instant délaissée par les « leaders » qui prétendent à nos suffrages, mais qui risquent d'autant moins de les recueillir, que, paresseux comme ils sont, ils parlent et se comportent de plus en plus comme les nihilistes de la gauche.

Mais Zemmour mène la lutte, avec un talent énorme et un courage Hénaurme, comme écrirait Rabelais, pour tout dire exemplaire. Car il faut du courage pour supporter sans péter les plombs, des petites péteuses comme la Mazarine.

Je ne ferais pas l'injure à mes lecteurs en croyant qu'ils ignorent qui peut être cette Mazarine.

Mais j'ai de très jeunes lecteurs, nés de la dernière pluie ( voir ci-dessous la photo les concernant ).

Pour ceux-là donc, je précise qu'il s'agit de Mazarine Pingeot, fille naturelle de François Mitterrand ( dit le fécal ), tant apprécié d'un de mes vieux amis martiniquais, auquel je dédie cet article.

 

LS.

 

http://www.lebreviairedespatriotes.fr/06/11/2014/videos/vif-echange-entre-eric-zemmour-et-mazarine-pingeot-sur-france-5/ 

 

Photographies :

1 ) Mazarine aux côtés de l'Hollande faisant le paon. ( François LF doit se retourner dans sa tombe ).

2 ) C.... "de droite" courtisant un Iman.

3 ) Mazarine au temps de ...papa !

4) Jeunes lecteurs de LS, nés de la dernière pluie. Mais ils se musclent du ciboulot grâce à la lecture de deux articles quotidiens.

Caquetages virulents ( mais parfaitement inutiles ) de Mazarine Pingeot contre Eric Zemmour.
Caquetages virulents ( mais parfaitement inutiles ) de Mazarine Pingeot contre Eric Zemmour.
Caquetages virulents ( mais parfaitement inutiles ) de Mazarine Pingeot contre Eric Zemmour.
Caquetages virulents ( mais parfaitement inutiles ) de Mazarine Pingeot contre Eric Zemmour.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lucien Kabois 06/11/2014 16:23

Mazarine, évidement ! C'est une icône, cette petite. Je suis quand même effrayé quand je la vois. J'ai l'impression que le fourbe s'est réincarné en fille. C'est affreux ce qu'elle lui ressemble.

Léon Tikitak 06/11/2014 16:04

Incroyable ! Cette vestale du vide ose taxer Eric Zemmour, tenez-vous bien, d'illégitimité ! Bon sang ne saurait mentir, elle est bien la fille de François-le-fécal, qui fut en son temps le chancre de l'inversion.

Henri Andesloy 06/11/2014 15:57

Elle est sans doute très gentille, cette brave petite Mazarine, mais le problème c'est qu'elle ne sait pas rester à sa place. Nourrie frauduleusement sur les fonds publics, elle pourrait avoir un minimum de reconnaissance envers ceux qui l'ont engraissée et distraite - voyages en Égypte en jet gouvernemental - , c'est-à-dire envers tous les contribuables français et également un peu de pudeur en ayant une attitude moins arrogante. Elle est certes la gardienne de l'héritage moral - immoral devrait-on dire - de l'un des personnages les plus (je vous laisse le soin de trouver vous-mêmes l'adjectif) de l'histoire de France, mais cela ne suffit pas pour venir jouer les petites cheftaine de la police de la pensée dans un pays dont son géniteur aura été l'un des pourrisseurs les plus patentés sans l'excuse de l'ignorance ou de la bêtise qui caractérisent généralement ses disciples. M. MItterrand, puisque c'est le géniteur en question, avait en effet par ses origines, son éducation et son instruction une parfaite connaissance de ce qu'il faisait et la méditation de son œuvre invite au jugement le plus sévère. Hélas ! la médiatisation de cette enfant du mensonge et de la tromperie devrait savoir que Zemmour n'est pas du bois dont on fait les docteurs Gubbler, et que son certificat est parfaitement conforme à son diagnostic à l'inverse, en ce qui concerne le camp dont se réclame Miss Politiquement Correct, des altérations et falsifications dont nous n'avons connaissance que d'une toute petite partie. Le drame de cette jeune femme, c'est que son rapport avec l'honnêteté a été faussé dès son plus jeune âge et, en s'exposant ainsi comme la Mariannne de service, elle s'expose aussi à des réponses aussi cinglantes que ses propres saillies, ce qui - évidemment - ferait critiquer sévèrement par tous les bobos de la terre la moindre réponse un peu ferme en réponse à ses attaques vipérines. Le plus rigolo dans l'affaire, c'est que chaque accusateur public de Zemmour illustre à la perfection les symptômes du mal qu'il décrit. La petite Mandarine qui ne doit sa gloire qu'à sa qualité de fille du Mandarin ne saurait déroger à cette observation.