Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sur Guadeloupe Première, ce 22 octobre 2014

 

Attendrissante contribution à la mémoire de ce monument du patrimoine politique guadeloupéen : Frédéric Jalton.

Pourtant ces 3 oublis.

 

- C'est grâce au "soutien" de Maurice Flory, puissant maire gaulliste des Abymes qu'il est élu en 1964, conseiller général des Abymes.

Le jeune Marcel Lacoma , son compagnon et adjoint au maire, étant jugé par lui plus dangereux pour l'avenir de la majorité gaulliste aux Abymes.

 

- 20 ans avant que Jalton  devienne médecin,en 1952, un Abymien Edward Céleste, père de Jacques,Marie-Claude (journaliste RFO),

Christian (directeur hospitalier)  etc., l'avait été, en 1932.

 

  • en  1981, élu député, il fut le seul de son groupe a resté fidèle à ses convictions , en votant contre l'abolition de la peine de mort.

     

Louis Dessout

 

Sur Guadeloupe 1 ère : ( Frédéric Jalton ) Mémoire de Guadeloupe, par Louis Dessout.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
la famille Céleste détient la chaleureuse lettre de remerciements, pour ses conseils et encouragements ,
de devenir médecin, comme lui, de “Robert” Frédéric Jalton, adressée à leur père Edward, fondateur de la J C A,
responsable socialiste,installé, en 1932, aux Abymes et marié à leur mère Marcelle Monduc, fille de l’adjoint au maire Olimé
Répondre
C
N'était-il pas également de ceux qui avaient pris leurs distances avec le PSPC, comme Lucien Bernier
ou Lucette Michaux-Chevry, lorsque le "Programme Commun de la Gauche" classait les départements d'Outre-Mer dans la rubrique Affaires Etrangères ?
Répondre