Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Sur près de 7000 commentaires publiés sur Le Scrutateur, je n'en ai censuré qu'une petite centaine, émanant, en général de la tourbe politicienne qui en février-Mars 2009, saccagea la Guadeloupe. Peu de censure donc, et le principe de celle-ci est le refus de publier ce qui vise au dessous de la ceinture, s'en prend à la vie privée des gens, confond un courrier de lecteurs avec une fosse à purin.

Je viens de censurer un courrier visant madame Josy-Anne Arékian, suite à ses déclarations de le semaine dernière, que nous avions relayées ici.

Comme il était prévisible, la scatologie syndicale de ces petits messieurs se débonde.

Qu'il s'adressent à qui ils voudront pour se soulager. Mais le Scrutateur n'est pas une poubelle.

Leurs déjections, qu'ils la bouffent !

 

Le Scrutateur.

 

Photographie : Nous renvoyons notre commentateur à l'univers qui lui est le plus familier.

Petit rappel à un lecteur " mal-élivé".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pierre 24/10/2014 17:03

Brigitte?! quel bonheur de vous relire! un vrai délice de la pensée. je revis enfin !
Je vous imagine comme un ange auréolé de lumière et de Vérité Absolue, et moi pauvre diablotin à vos pieds, tourmenté par mes interrogations, à la recherche de Votre Vérité sans une chance d'y accéder. Imaginez mon tourment !
Mais dans le secret de la confession ,dites moi , Brigitte , pourquoi ma prière n'atteint pas les cieux...?

Brigitte 24/10/2014 06:03

Bonjour, je ne peux qu'approuver votre point de vue. Je trouve déjà que vous censurez assez peu puisque, comme je vous l'ai fait remarquer j'ai vu passer des commentaires, à mon avis, "limites" qui m'avaient parus injurieux et en tout cas ramenant le débat à son plus bas niveau. Mais si votre blog devenait un ramassis d'ordure, bien evidemment la plupart de vos lecteurs s' en iraient. Votre courtoisie qui n'empêche pas votre mordant et vos excellentes analyses ( même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous) sont des qualités, je crois, auxquelles tiennent la plupart d'entre nous. Cordialement