Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

A un mot près ( schizophrénie ) le titre ci-dessus est de M. Yves Léopold-Montieux qui, tout en nuances, comme toujours, exprime ce qu'il a à dire, en l'occurrence sur le comportement de certains élus martiniquais ( auxquels les nôtres, en Guadeloupe, ne le cèdent en rien ) dont l'ambiguïté maladive, ( la schizophrénie tactique, si j'ose dire ) leur procure honneurs au pluriel, et prébendes dans le contexte d'un pouvoir central parisien de plus en plus débile, surtout depuis 2012.

 

LS.

 

Letchimy et Taubira : deux nations pour chacun

Article paru dans Politiques publiques.

 

http://politiques-publiques.com/martinique/letchimy-taubira-nations/

 

Par Yves-Léopold Monthieux

Dans nos pays de paradoxes, il est aussi difficile d’échapper à sa condition d’appartenance à deux nations que d’avancer sans l’usage de ses deux pieds. Qu’importe si cette manière de bi-nationalité permet de faire avancer les outremers, l’une pour affirmer les identités, l’autre pour assurer le matos.
On connaît déjà Taubira qui, ayant reçu mandat de la nation guyanaise, s’est élancée sabre au clair à la défense de la nation française. Elle tient en respect, par ses coups d’éclat, y compris le premier ministre de France. Et peut-être le président de la République.

Ce lundi soir, on est en Martinique. Serge Letchimy n’est pas ministre français et ne veut pas l’être, mais… Question un peu décalée du journaliste de Martinique 1ère à la ministre de l’environnement, Ségolène Royal : Serge Letchimy est-il le modèle national de la France en matière de transition énergétique ? Le président de la Région sursaute, esquissant une grimace : lui, PPM, modèle national français ? De quoi faire bouger la stèle de Césaire au Panthéon ! La ministre hésite, pas de gaffe s’il vous plaît. Puis elle acquiesce d’un vrai « oui… », le non étant impossible. La séquence s’arrête là.
Le journaliste n’a pas manqué d’aplomb : Ségolène Royal venait de faire l’éloge du président de la Région et la ministre de s’engager à aider financièrement les 200 projets annoncés dans le cadre des énergies renouvelables. Ils serviront de modèles à la France, dit-elle. Cela vaut bien un petit gros mot de la ministre.

le 1er septembre 2014

 

Photographie :

 

  1. Letchimy et Mme Taubira. «  Si tu ne m'aimes pas, je t'aime, et si tu m'aimes....prends garde à toi ».

    On notera, au coin de l'oeil du grand Serge, une larme furtive, qu'il n'a pas eu le temps d'écraser. 

Schizophrénie : Letchimy et Taubira : deux nations pour chacun
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gilles dégras 10/05/2015 20:39

Cette photo est belle