Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le fer, le feu, le sang sont actuellement la triste actualité, dans Gaza. Je me garderai bien, moi que le patron a convié à le remplacer pour quelques semaines, à la vigie du Scrutateur, d'entrer dans des considérations trop longues et incertaines sur la crise entre Israël et Ismaël sur la bande de Gaza.

Désireux de respecter mon contrat avec mon bon patron, je veux cependant marquer ce premier jour d'août par un mot.

Je lis, par exemple, que l'Allemagne incite Israël à la modération dans le conflit avec le Hamas.

Décidément, il y a des rossignols qui ne résisteront jamais au plaisir de roucouler sur les carnages. Dans une guerre de survie, il y aura toujours des gens pour refuser les apparences, et refuser de voir ce que cache, par exemple, la prise en otage des Gazaouis par le Hamas, en vue d'anéantir le bouc émissaire, un certain bouc émissaire.

Berlin eut peut-être été plus judicieux de se taire.

Il y aura toujours des esprits « tordus » pour estimer que les juifs ne sont aimables que « cuis, cuis, cuis »!

 

Interim. 

Rossignols sur Tel Aviv, par Interim.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article