Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

« Politiquement correct »? Avec des guillemets, cela veut dire la bêtise et surtout la lâcheté de sa classe dirigeante.

En France aujourd'hui, ( et pas seulement en France, hélas ! ) si vous déplorez la politique d'immigration massive, vous êtes immédiatement taxé de « raciste » anti arabe, voire de « négrophobe » comme cela m'est arrivé récemment sur facebook me plongeant dans une hilarité tout à fait rabelaisienne.

Quand, certains ont enfin échappé au conditionnement du « racisme » ( la tarte à la crème inévitable, mais qu'un esprit rigoureux écarte ( en donnant toutefois ses raisons rigoureuses : http://www.lescrutateur.com/page-4988716.html ), certaines personnes de bonne volonté, mais anesthésiées par « l'ambiance » vous sortent la fameuse distinction entre la « religion de paix » que serait l'Islam ( selon ses propagandistes, tels Tarik Ramadan. Mais toutefois, voir : http://www.lescrutateur.com/page-le-texte-du-jour-la-nature-de-l-islam-7219907.html ) et l'islamisme, qui serait une déviation de l'Islam «  dans sa pureté » ! ).

L'article ci dessous de Christopher Caldwell, met les points sur les « I ». Puisse-t-il être entendu, compris.

Et, nous, simples citoyens, aidons nos dirigeants à comprendre en leur faisant savoir que nous en avons assez de leur cécité, de leur inertie, de leur couardise, en leur précisant que nous ne voterons pas pour des stipendiés d'une immigration délirante, et pour un Islam conquérant.

N'est-ce pas MM Hollande, Valls, Alain Juppé, Mmes LKM, Hidalgo et consorts.

 

Edouard Boulogne.

 

 

http://www.lecercledesliberaux.com/?p=10145

 

 

 

 

 

La France va payer très cher son « politiquement correct », par Christopher Caldwell.
La France va payer très cher son « politiquement correct », par Christopher Caldwell.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Claude HOUEL 23/08/2014 23:44

Le prix du "politiquement correct"
A force se s'embarquer dans des guerres incertaines pour remplacer des dictateurs sanguinaires par d'autres qui le sont encore plus, de choisir des camps bien peu démocratiques et de donner des armes à des fous furieux , on va voir les victimes civiles nous demander des comptes à hauteur des crimes que nous avons cautionnés.
Cela a commencé avec la Libye cf le lien : http://www.opex360.com/2014/08/22/la-france-assignee-en-justice-pour-son-intervention-en-libye-en-2011/
Nul doute que d'autres suivront et rien ne dit que la justice tranchera en notre faveur ..
Devinez qui devra payer si nous sommes condamnés ?