Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

La montée des persécutions contre les chrétiens au moyen orient, et ses débuts, en Europe même, et en France, laisse encore relativement indifférents, les « responsables politiques », de gauche, mais pas seulement. Cette situation est le résultat d'une part de la montée d'un islamisme en pleine effervescence, mais aussi d'une tiédeur en France qui est le résultat de plus d'un siècle d'anti-christianisme « républicain » comme diraient Manuel Valls et ses pareils.

De deux choses l'une, où nous réagissons, ou nous choisissons de demeurer dans cette « neutralité », cette mentalité qu'on pourrait traduire vulgairement ( mais fidèlement ) par « je m'en balance », et alors, d'ici vingt ou trente ans nous serons, chez nous des dhimmis, des habitants de seconde zone.

Il faut donc réagir.

La première des réactions consiste à sortir de la torpeur présente, de diffuser au maximum les informations qui vous parviennent de sites et blogs résistants ( et sérieux ) comme le nôtre; de prendre la décision ( et de le faire savoir ) de ne voter que pour des partis, et des candidats qui affirmeront clairement leur position sur ce sujet d'une très grande importance.

 

Le XXIème siècle sera religieux ou il ne sera pas »

 

par Thierry Desjardins

 

Directeur général adjoint du Figaro.
Lauréat de l'Académie française.
Prix Albert Londres 1975.
Prix Louis Pauwels 2000.



 Il serait grand temps que nous nous apercevions -enfin- qu'une nouvelle guerre de religion a éclaté et, cette fois, à l' échelle
planétaire.


Les Islamistes massacrent les chrétiens en Égypte, en Irak, aux Philippines, en Indonésie, au Pakistan, au Nigeria, un peu partout.

Malraux avait dit : « Le XXIème siècle sera religieux ou il ne sera pas ».

On a bien l'impression que ce siècle qui commence va voir le déchaînement sans pitié d'un Islam renaissant, voulant dominer le monde
et faire payer à la civilisation chrétienne les quelques siècles pendant lesquels elle a régné sur la planète.

Cette haine du chrétien dépasse de beaucoup tous les problèmes de la foi.
En s'attaquant aux églises, aux prêtres, aux religieuses, aux fidèles, les islamistes veulent abattre la civilisation occidentale, la démocratie, le
capitalisme, ce qu'ils appellent le « néo-colonialisme », la parité hommes-femmes, les Droits de l'Homme, le progrès tel que nous le concevons.


Le Coran a pris la place du Communisme, le drapeau vert de l'Islam celle du drapeau rouge.
Le XXIème siècle sera une guerre sans merci car les foules immenses du Tiers-monde islamisé (et des banlieues de nos grandes métropoles) sont autrement plus dangereuses que ne l'ont jamais été les chars du Pacte de Varsovie.
Nous pleurons, avec nos larmes de crocodiles habituelles, les coptes massacrés à Alexandrie et les chrétiens assassinés à Bagdad.
Mais nous restons les bras ballants.
Mais au moins restons lucides et surtout arrêtons de ressortir une fois de plus la fameuse « repentance » qui nous sert désormais pour maquiller
toutes nos lâchetés.

On essaie de nous faire croire que si les islamistes égyptiens massacrent les coptes c'était parce que ces chrétiens de la vallée du Nil étaient « les représentants de l'Occident », les ambassadeurs de la culture européenne », les symboles vivants du capitalisme, du néocolonialisme, du dollar et du coca-cola. En un mot, les ultimes survivants de l'époque coloniale.

Mais c'est faux, car les coptes sont les descendants du peuple des pharaons. « Copte » veut dire « égyptien ». Ils étaient sur les bords du Nil bien avant la conquête arabe et musulmane. S'ils sont plus nombreux au sud, entre Assiout et Assouan, c'est précisément parce qu'ils
ont fui les cavaliers conquérants venus d'Arabie. Ils avaient leurs églises bien avant que nous ne construisions nos cathédrales.

On peut d'ailleurs dire exactement la même chose de tous les chrétiens d'Orient. Tous sont « chez eux » dans ces pays-là depuis des
millénaires, certains parlant encore l'araméen, la langue du Christ. En faire des ambassadeurs de l'Occident, des représentants du capitalisme colonial
est évidemment une absurdité. 

 

Un communiqué de Mgr Mouisse, évêque de Périgueux et de Sarla.  

( J'ajoute ce matin 19 août, ce communiqué de Mgr Mouisse. S'il ne s'agit pas d'un hoax, car il faut être prudent, cet appel confirme les propos, ci-dessus de M. Desjardins. 

 

COMMUNIQUÉ DE MONSEIGNEUR MICHEL MOUÏSSE
Évêque de Périgueux et Sarlat
UN SILENCE ASSOURDISSANT 
 « L’Œuvre d’Orient » en France vient d’attirer l’attention des évêques sur les lieux 
chrétiens incendiés ou saccagés en Égypte depuis le 14 août 2013. 
C’est effrayant. 
Jusqu’à la mi-août, les chrétiens avaient subi des violences ponctuelles et des 
discriminations, ce qui déjà était insupportable. Mais depuis, il y a eu une vague 
considérable de persécutions et de destructions qui viennent des intégristes islamistes. 
39 églises ont été pillées, saccagées et brûlées entièrement ou bombardées. 
23 églises ont été attaquées par jets de pierre, molotov, balles, et assiégées. 
À cela, il faut ajouter 6 écoles et couvents brûlés, 7 installations appartenant aux églises 
entièrement brûlées et 5 maisons, pharmacies, magasins, hôtels, 75 autocars et voitures 
appartenant aux coptes, pillés, saccagés et brûlés entièrement. 
C’est effrayant et catastrophique. 
Et devant cela, le « silence médiatique » chez nous est assourdissant. Celui des 
fameuses élites intellectuelles et politiques toutes tendances confondues aussi. 
Hommes de bonne volonté, amis de la liberté, chrétiens de France, nous ne pouvons 
pas rester insensibles : alors sensibilisons nos proches, nos relations, nos amis, nos 
communautés ; informons le plus possible autour de nous et que les chrétiens sans 
relâche prient pour nos frères qui souffrent et pour la Paix. 
Michel MOUÏSSE
Évêque de Périgueux et Sarla


 

 

Les Photographies. 

 

( 1 ) La première image n'appelle pas de commentaire particulier. 

 

( 2 ) Cette deuxième image en revanche mérite qu'on y réfléchisse un peu. Certes, elle témoigne du fait qu'en occident chrétien ( qui le fut ) il est possible de rire, de caricaturer. Cela fait partie de notre patrimoine culturel. Mais, quand on y réfléchit, la multiplication de cette sorte de caricatures ( il est même des magazines qui s'en sont fait une spécialité ) engendre peu à peu, et souvent à notre insu, une mentalité totalement désacralisée, et désarmante pour l'esprit. Le christianisme c'est tout de même quelque chose de remarquable, et nous contribuons à le déconstruire, comme dient les "grands esprits" ( comme ils se voient ) qui donnent le ton, d'une grande vulgarité. Sans le savoir, ils sont les "idiots utiles" comme disaient Lénine, qui ouvriront toutes grandes les portes de la Cité aux barbares. Car la nature, comme on sait a horreur du vide. LS. 

 

 

L'immense péril qui nous menace.
L'immense péril qui nous menace.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Si c'est vrai on est descendu bien bas !


Le COCHON : Istres la honte ????


>

Le manège ... a perdu son Cochon, Il aurait été enlevé à la demande de parents musulmans !?!
Mais alors !! Faudra-t-il enlever les rayons-charcuterie dans les Boucheries et Grands-Magasins !!
Faudra-t-il bâcher les box des races porcines au Salon de l'Agriculture ?
Faudra-t-il enlever les porcs et porcelets dans les parcs animaliers pour enfants !?!
Faudra-t-il enlever les images des manuels scolaires pour la fable des 3 Petits cochons !?!
Français, si vous ne le savez pas encore, la dictature islamiste avance à grands pas dans notre pays. Il est désolant de constater qu'un nombre
important de Français ne s'en aperçoit pas et fait preuve d'un manque de lucidité flagrant.
Elle prend les formes les plus diverses. Ainsi à ISTRES en Provence, il y avait dans une allée piétonnière un petit manège pour jeunes enfants.
Sur ce manège était installé un petit cochon rose. Les islamistes ont demandé l’'enlèvement de ce cochon parce qu’il troublait leurs enfants. Le « caïd » local, soucieux de gagner quelques électeurs musulmans à obtempéré.
« Il n’y a plus de cochon sur le manège. »

lundi 11 août 2014



Le petit cochon du manège d'Istres etc.





>
>
>


"Je me méfie toujours des informations qui circulent sur la toile, et qui sont souvent déformées ou de pure invention,

dans le but de polémiquer. Mais l’information que je viens de recevoir me semble tout à fait exacte, même si je n’ai pas réussi à trouver

la date précise du fait qu’elle rapporte.L’ancien maire de la ville d’Istres, pour répondre à la demande de l’imam de la ville, a fait enlever

et remplacer le petit cochon d’un manège par un taureau pour ne pas choquer les enfants musulmans !!!…


Vraiment, on est en plein délire !!! Dans notre pays de tradition chrétienne, l’islam devient roi. Il y avait déjà les noms

de nos fêtes chrétiennes – Noël, Pâques – retirés des calendriers ; il y avait l’interdiction, dans certaines écoles, de faire

des sapins de Noël, et voilà maintenant que les imams s’en prennent aux animaux de nos manèges ! Mes petits-enfants aimaient l’histoire

des « Trois petits cochons ». Je vais devoir brûler ce livre qui faisait leur bonheur !!! (...)


Et nos élus de dire amen, de faire le dos rond devant tous ces abus ! Et pendant ce temps, en Irak, nos frères chrétiens

paient de leur vie leur fidélité à la religion qui est la leur depuis deux mille ans ! Jusqu’où ira-t-on dans la flagornerie et dans la servilité ?!…"


source : Chroniques d'Henri Lafforgue - 06 08 14

>
Répondre