Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

François Hollande a eu aujourd'hui soixante ans.

Chose étrange, l'entourage élyséen n'a guère donné de publicité à cet événement de première grandeur. Le Scrutateur, actuellement en vacances à Clipperton ( on s'en souvient l'endroit lui avait plu l'an dernier ) a réussi à nous donner ses instructions pour que notre Tribune marque ce moment de la carrière du « chef de l'Etat ». Au moyen de son ordinateur portable ( un vieux truc d'au-moins quatre ans ! ), il a lui-même sélectionné ( et expédié, chose qu'il sait mal faire ) les images de cet hommage particulier.

Je ne fais qu'appliquer les instructions de mon patron, dont nous connaissons tous le bon sens et l'esprit de justice ( et la totale impartialité, reconnue de tous ). Il a tenu cependant à ce que ce petit album d'hommage soit précédé de la mention : « fo wigolé. Cé pawol pou wi, ou ».

Voilà qui est fait.

INTERIM. 

 

On peut cliquer sur les photos pour les agrandir. 

 

( I ) Il y a 50 ans le cinéaste Jacques Tati avait produit un film remarquable : Les vacances de M. Hulot. Aujourd'hui, nous avons droit à un "monsieur" Culot. 

 

( II ) L'ïlot-atoll de Clipperton où le Scrutateur passe, cette années, ses vacances. 

 

( III ) Le Grand Hôtel de Clipperton, où est descendu LS. Cela est un peu rustique. Ainsi ne faut-il pas lire, sur le fronton de l'édifice GO ( évidemment ! ) mais GD, ( Grand Directeur ). 

 

( IV ) La France d'hier. 

 

( V ) La France d'aujourd'hui. 

 

( VI ) La reine Elizabeth II pendant le passage en revue de la Garde, par Groland. 

 

( VII ) L'humour d'hier. De Gaulle pendant une conférence de presse. 

 

( VIII ) L'humour d'aujourd'hui. 

 

( IX )  Quelque chose de l'humour d'aujourd'hui existait déjà hier. C'était "l'humour de gauche", tel qu'en lui même l'éternité ne le change, et ne le changera pas. Un côté "petite blague" ( qui débouche trop souvent sur les massacres de la vendée, le Goulag, l'abattage en masse de Pol Pot au Cambodge, etc, etc, et là ce ne sont pas des tâches, ni des flaques, mais de lacs se sang qu'il faut parler )  qui en est, si j'ose dire la "substantifique moelle" ( réminiscence de collégien ). 

 

( X ) Si le regard de l'homme est révélateur, disent tous les psychologues, cette photographie est cruellement révélatrice. D'un côté, à gauche ( de la photo, évidemment ) le regard profond, aigü, qui perce l'interlocuteur jusqu'au tréfond de l'âme ( même pour ceux qui n'y croient pas ! ). De l'autre.( ....  ) le regard hagard qui ouvre sur les abîmes inter sidéraux du vide intégral ! 

 

( XI ) La France plouc. 

 

( XII et XII ) Sans autre commentaires. 

Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Hommage à François Hollande : sexe à génère. ( orthographe garantie "pur" Peillon ! ).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article