Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Tant de bruit pour ce pet ! L'acte "d'autorité" de Manuel Valls, aboutit, en substance à un gouvernement identique au précédent, avec deux changements apparents.

I) Le changement au ministère des finances où Montebourg est remplacé par un certain Makron, conseiller jusqu'à hier du « président » Hollande, et véritable inspirateur d'une politique économique qui échoue, au point que Montebourg, Hamon et autres rats d'égouts quittent le navire en masse. Makron nous dit-on perfidement, non point à l'Elysée directement, mais par le moyen des punaises de l'information aux ordres, aurait été la colonne vertébrale d'un célèbre rapport Attali, commandé par N. Sarkozy, au début de son septennat, pour flatter la gauche, ( l'une de ses erreurs ) mais qu'il se hâta d'enterrer. En plus, il viendrait du secteur bancaire, un secteur où, comme chacun sait....on ne se trompe jamais !

II ) Le deuxième « changement », si l'on peut dire est la nomination de Najah Valaud- Belkacem à.... l'Education nationale ! Autant dire que le lobby Pierre Bergé détient désormais à temps plein, ce poste capital qui vise à conditionner les petites têtes blondes et brunes, dès l'école maternelle aux valeurs « ripoublicaines », et aux études, dites « de genre ».

Cette jeune femme au charme aussi juvénile que vénéneux est connue pour la profondeur de sa philosophie qui se déploie à partir de deux principes :

a) « Vivent les valeurs républicaines ». ( ter ! ).

b) « Un homme est une femme ! Une femme est un homme ».

Cette collégienne, les syndicats de gauche qui règnent sur l'éducation ( dite ) nationale, et d'abord dans le ministère, n'en feront qu'une bouchée. Pierre Bergé, Djack Lang et tutti quanti peuvent dormir tranquilles sur leurs positions.

A moins que....

Car, je ne crois pas que ce parti des arsouilles puissent durer longtemps.

Il tire ses dernières cartouches. Le drame est que ceux qui le feront tomber sont encore pires que lui. D'ores et déjà la météo n'est pas bonne et Martine Aubry a déclaré que dans les jours qui viennent elle allait donner son analyse de la situation.

Dans son « Hollande-One » Françoué et son équipage ont intérêt à bien attacher leurs ceintures.

Quant à la « droite » elle devrait songer à mettre au placard ses infantiles querelles d'egos, et à se préparer pour de prochaines élections.

Ce sera le dernier recours de l'homme au scooter. Un recours risqué.

 

Le Scrutateur.


 
La composition du gouvernement Valls II dévoilée

 

Figaro : http://www.lefigaro.fr/politique/2014/08/26/01002-20140826ARTFIG00317-la-liste-nouveau-gouvernement-valls.php 

 

Les photos : 

 

( 1 ) Les dernières cartouches ! 

( 2 ) Valls II. ( Gouvernement de combat ). 

( 3 ) Najah Valaud-Belkacem. 

( 4 ) Trois hommes et trois femmes. Certains diront qu'ils ne voient que trois individus. Mais ça c'est la nouvelle école, celle de Belkhasim ( photo n° 5. 

Gouvernement Valls II : les dernières cartouches ?
Gouvernement Valls II : les dernières cartouches ?
Gouvernement Valls II : les dernières cartouches ?
Gouvernement Valls II : les dernières cartouches ?
Gouvernement Valls II : les dernières cartouches ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Luc ANDRE 27/08/2014 01:05

La situation de notre pays eu égard aux choix de ce Président et de son premier ministre ne semble pas voir poindre l'ombre d'une thérapie. Le choix des hommes et des femmes est secondaire dans la mesure où le cap est maintenu malgré les signes plus qu'évidents de l'échec. Le clivage Droite / Gauche entretenu par certains médias ne fait que camoufler l'incompétence de ces dirigeants. La compétence et l'intégrité devraient à elles sules pouvoir définir la qualité de nos femmes et hommes politiques. Ce' VALLS.2 et un éventuel retour de N. SARKOZY en 2017 feront de Marine LEPEN la future présidente.

Léon Dupan 26/08/2014 21:02

Non, ils ne renient rien, ils ne renoncent à rien. Et à Gogoland (où l'on ne comprend pas très bien ce qui se passe à Groland), tous ceux qui considèrent que Valls est "un homme de droite", autrement dit un home d'ordre et de principes sont bien obligés de constater qu'avec Madame Taubira à la Justice et avec Madame Vallad-Belkassem à l'éducation nationale, les deux pieds du tyranausorus-destructor sont bien campés dans le PAF avec l'onction, la caution, la bénédiction ou la détermination de ce même M. Valls que tous les insuffisants mentaux de la terre prennent pour un rempart contre le désordre immoral (contraire de l'ordre moral) prôné par la Hollanditude au complet. Quant à l'arrivée, quasi inaperçue de Harlem Désir aux "affaires européennes", elle mérite elle aussi d'être soulignée, à défaut d'être commentée. Un chose est sûre, c'est que la radicalisation de la hollanderie est en route, et à marche forcée. Ce nouveau gouvernement - le Valls de trop - est du concentré de ce que les Français rejettent majoritairement, tandis que nos "encadrants" s'obstinent et vont visiblement à la catastrophe, voire à la guerre civile, guerre civile qui aurait l'effet d'une révolution car elle installerait durablement la charia en France : n'en déplaise aux activistes qui croient que le désordre profiterait à la leur "bonne cause" et qui n'arrivent pas à intégrer dans leur raisonnement que les forces de l'ordre, en pareil cas, recevraient l'ordre de voler au secours de la rébellion, autrement dit des extrémistes et anarchistes de tous bords. Le présumé parlement va-t-il seulement voter pas la confiance au très vénérable M. Valls et à son gouvernement d'artistes empressés ? Au point de confrontation où sont les ego de gauche, on en serait presque à le souhaiter, à condition qu'il y eût en France une droite capable, ce que personne n'a réussi à démontrer à ce jour.