Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Je transcris ici un article du journal Les nouvelles calédoniennes sur l'évènement qui trouble la visite dans la grande île ( encore française ) de l'hémisphère sud, dans le Pacifique, où le ministre des outre-mers, ( hélas! une antillaise ) se heurte à une résistance inattendue.

Il faut être attentif à que que mijotent là-bas, les agents de la décadence française. La diffusion, hier, sur Guadeloupe 1ère, et sans doute d'autres éléments de la chaîne France III, d'un film, L'ordre et la morale, écoeurant de conformisme sirupeux politiquement correct, est un avertissement.

An nou rété veyatifs!


 

LS .


 
Jean-Jacques Brot sur le départ.


 

http://www.lnc.nc/article/actualite-en-direct/jean-jacques-brot-sur-le-depart


 

Dans la nuit de vendredi à samedi, Simon Loueckhote a lâché une bombe sur son profil Facebook, en annonçant la démission de Jean-Jacques Brot. Un haussaire qui s'en va en pleine visite ministérielle, voilà de quoi bouleverser l'agenda officiel du week-end, dominé par la première visite de George Pau-Langevin en Calédonie.


Ce samedi matin, nous avons contacté Jean-Jacques Brot, qui s'est refusé à toute déclaration.

Quelles seraient les raisons de cette démission? Simon Loueckhote relate les propos qu'auraient tenus Jean-Jacques Brot en privé, habitué à faire preuve d'une grande liberté de parole. « Je ne veux pas cautionner le largage annoncé de la Nouvelle-Calédonie » « Je ne suis pas un larbin » « Je préfère démissionner de mes fonctions ».

La question est de savoir à quoi fait allusion Jean-Jacques Brot, dont les rumeurs de départ alimentent la sphère politique depuis quelques mois déjà.

Que sait-on exactement ? Ces derniers temps, le Haut-Commissaire est apparu encore plus tendu et irritable.  Le représentant de l'Etat a également affiché un visage fermé, pour ne pas dire plus, vendredi, lors de l'intervention solennelle de la ministre des Outremers devant les élus du congrès. Etait-ce en raison d'un désaccord avec Paris sur la façon de conduire le dossier calédonien? Comme par exemple la mission de concertation confiée à Alain Christnacht et Jean-François Merle ?

Depuis plusieurs mois, des rumeurs indiquent que le successeur potentiel de Jean-Jacques Brot pourrait être Vincent Bouvier, ancien directeur de cabinet d'Alain Christnacht, lorsque ce dernier était haussaire en Nouvelle-Calédonie, entre 1991 et 1994.

La démission de Jean-Jacques Brot resterait à être validée par le conseil des ministres. Un cas de figure rarissime. Difficile d'imaginer désormais que le haussaire puisse être maintenu à son poste.

 

[ACTUALISATION 16 heures]

 

En début d'après midi, à l'issue de la visite de l'usine du nord, George Pau-Langevin s'est exprimée devant les journalistes qui lui ont posé la question, sur la démission du haussaire, Jean-Jacques Brot. Sa réaction, recueillie à Koné par Yann Mainguet

« Pour l'instant, ce n'est pas tellement le sujet (…) Je pense qu'il m'a écrit un courrier, mais je n'ai pas de compétence pour décider de maintenir ou pas le haut commissaire dans ses fonctions.
Ce que j'espère, c'est qu'il va réfléchir. Nous sommes à un moment où on essaie justement de faire en sorte que tout le monde se parle, converge et trouve des points d'accord.
Il faut que les uns et les autres essaient de faire passer l'avenir de la Nouvelle-Calédonie à un moment essentiel avant peut-être tel ou tel problème individuel.
Personnellement, je souhaite que le haussaire continue à exercer ses fonctions avec sérieux et compétence au moins jusqu'à la fin de mon séjour et qu'ultérieurement, les questions qu'il se pose puissent être examinées par les autorités compétentes. »

La ministre des Outremers doit également s'exprimer ce soir au JT de NC 1ere.

Pierrick Chatel


 

Nouvelles Calédonie : Jean-Jacques Brot. Un Haut Commissaire qui semble avoir du caractère.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article