Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

« LE FOOTBALL EST  UN JEU SIMPLE : 22 HOMMES COURENT APRÈS UN BALLON PENDANT 90 minutes ET A LA FIN, CE SONT LES ALLEMANDS QUI GAGNENT » la citation du footballeur l'anglais Gary LINEKER   extraite de Wikipédia, sera-t-elle vérifiée, dimanche?
L'équipe d'Allemagne de football compte un des plus beaux palmarès du football mondial avec un record de huit finales de Coupe du monde dont trois remportées (1954, 1974 et 1990) et six finales de championnat d'Europe pour là aussi trois victoires (1972, 1980 et 1996). Elle a été la 3e équipe de l'histoire à remporter le trophée planétaire (après l'Uruguay et l'Italie), et la première à réaliser le doublé Championnat d'Europe-Championnat du monde en 1972 et 1974. Par ailleurs, l'Allemagne termine sur le podium lors des trois dernières éditions de la compétition planétaire (2e en 2002, 3e en 2006 et en 2010).

En gagnant pour la troisième fois la Coupe du monde en 1990, l'équipe d'Allemagne devient la formation la plus titrée avec le Brésil et l'Italie. Mais le Brésil porte le record à cinq titres en 2002 et l'Italie en remporte un quatrième en 2006 . La RFA ou l'Allemagne co-détient par ailleurs le record de victoires au championnat d'Europe avec l'Espagne qui l'a rejointe en 2012. La Nationalmannshaft est en juillet 2014 la première formation de l'histoire à atteindre quatre fois de suite les demi-finales de la Coupe du monde.

Elle est souvent surnommée "La (ou The dans les pays anglophone) Mannschaft" dans les pays étrangers à l'Allemagne et non-germanophones. Mais ce surnom qui signifie "équipe" en allemand n'est pas employé par les germanophones car toute équipe (club ou nation) est forcément appelée Mannschaft en Allemagne. Les Allemands utilisent plutôt les surnoms de die Nationalmannschaft ("l'équipe nationale"), die Nationalelf ("le onze national") ou de die DFB-elf ("le onze de la DFB"). Il est aussi appelé die Adler ("les aigles")1.

Nous verrons dimanche si le mot de Gary Lineker est toujours valable. 

La finale risque d'être électrique, dimanche.....même au Vatican !
La finale risque d'être électrique, dimanche.....même au Vatican !
La finale risque d'être électrique, dimanche.....même au Vatican !

La finale risque d'être électrique, dimanche.....même au Vatican !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch Etzol 11/07/2014 20:55

J'en connais une qui dirait : " Mais qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ? " ...
Totus tuus