Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

Deux documents ce soir, très différents, et cependant liés dans mon esprit. Le premier est une rétrospective, largement imagée ( photos et liens video. A VOIR ). Quoique l'on pense de ce qui se passe en ce moment au moyen-orient, à Gaza ( et je disais hier ce que j'en pense ), il n'y a aucune raison de tolérer ces manifestations extrêmement violentes dans Paris, la capitale de notre pays.

Aujourd'hui de nouvelles « manifestations » de guerre civile, ont eu lieu à Barbès ( dans Paris ) et à Sarcelles. Certains d'entre vous ont peut-être entrevu le témoignage d'un de nos compatriotes, Martiniquais ou Guadeloupéen ( l'accent ne trompait pas ) présent en tant qu'habitant du lieu, son épouse très émue, à ses côtés. Il disait : «  Cela est inadmissible. Je n'ai jamais vu ça. La France garantit la liberté d'expression, mais là ce n'est plus de l'expression, c'est de la sauvagerie ».

Mon avis, est qu'il ne faut pas s'affoler. Il faut garder son sang froid, et réfléchir. Ces débordements témoignent non d'une manifestation en faveur de la justice, mais d'une volonté de déstabiliser la France, dans le cadre d'une stratégie de conquête islamique. Il faut toujours appeler les choses par leur nom, et refuser la langue de bois.

Cette stratégie s'appuie sur un potentiel de gens, qui même nés en France ne sont pas Français. ( Penser à une modification de la loi sur l'acquisition de la nationalité ). Des centaines de milliers d'immigrants rentrent en France, chaque année, sans aucune intention de s'assimiler, mais seulement pour bénéficier des avantages matériels qu'on trouve dans notre beau pays. Ils ne veulent pas s'assimiler, car ils sont trop nombreux, se retrouvent entre eux, comme des nations dans la Nation. Ils sont d'ailleurs remontés contre la France, souvent, par leurs pays d'origine ( par exemple l'Algérie ). D'autre part, les « élites » françaises gagnées à des idéologies indifférentes à la France historique ne font rien pour assimiler ces convois de nouveaux venus. Des groupes sociaux aussi disparates, en apparence, que le NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste ) où un certain patronat, infirme du ciboulot ( en quête de travailleurs à bas prix ), se rejoignent pour leur faire bon accueil, invoquant «  cette chance pour la France » que seraient ces centaines de milliers d'immigrés.

La gauche a toujours pratiqué cette politique antinationale sous le nom d'internationalisme. Désormais une partie de la « droite » par lâcheté intellectuelle et morale chant le même refrain. Ainsi M. Alain Juppé, maire et député de Bordeaux qui a largement soutenu l'édification dans sa ville d'une des plus importante mosquée de France. Or, les mosquées, sont pour un très grand nombre d'entre elles devenues des centre d'action et de propagande islamiste.

REFLECHIR ET GARDER SON SANG-FROID, cependant. Quand certains auront qualifié la politique de nos dirigeants de « politique de merde » quel changement auront-ils opéré en profondeur dans notre pays.

Il faut qu'une minorité active de citoyens français se regroupent en associations ( les partis sont gangrenés et pour l'instant ne servent qu'à gagner ou à perdre des élections ).

Dans ces associations on se regroupera autour de gens informés et compétents. Ils existent mais sont pour l'instant, impuissants, car isolés. On se regroupera pour mieux comprendre la situation présente, pour apprendre à s'exprimer sur les médias, à pénétrer les syndicats, les associations, par exemple celles de parents d'élèves, abandonnées pour la plupart ( par paresse ? ) aux gens de gauche, les associations culturelles, etc. On apprendra à relier ensemble ces groupes animés par l'amour de leur pays, et la volonté de faire face, pour qu'ils constituent des groupes de pression dont devront tenir compte les partis politique au sens étroit du terme. Etc.

Peut-être aussi, notre peuple qui s'abandonne à cette idéologie de la consommation qui fait le beurre de ces groupes « patronaux » dont je parlais plus haut, pourraient-ils se rappeler la spiritualité qui fut celle de leurs ancêtres, il n'y a pas bien longtemps ( le christianisme ) et offrir à la jeunesse le seul socle spirituel qui puisse résister à la poussée de l'islamisme ( je n'ai pas parlé de l'Islam, pour ne pas rentrer dans des débats qui seraient trop longs aujourd'hui à développer, même si, je crois, que pour très longtemps désormais, même si l'islam est autre chose que l'islamisme, c'est celui-ci qui monte, monte, agit et menace, bien au-delà de la France, le monde entier ).

C'est la raison pour laquelle, dans une deuxième partie de cet article je propose une méditation sur le thème de la tempête, telle que je l'ai proposée cet après midi à mes amis de facebook.

Haut les coeurs !

 

Le Scrutateur.

 

( I ) Excités par les mensonges des médias sur Gaza, « ils » ont semé la terreur à Paris

 

Pour les médias ce sont des scènes d’émeutes. Hélas, ce sont des scènes d’islamisation : il faut bien chercher pour trouver des Français ethniques sur les photos.

 

Lire la suite ICI : http://www.dreuz.info/2014/07/excites-par-les-mensonges-des-medias-sur-gaza-ils-ont-seme-la-terreur-a-paris/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

 

( II ) La tempête : ( méditation sur le thème de la tempête ).

 

Elu Pape en 1978, Jean-Paul II adressa comme premières paroles aux fidèles rassemblées sur la place de St-Pierre, ce passage de l'Evangile : «  N'ayez pas peur ». Ce sont ces paroles qui m'ont inspiré la petite méditation suivante :

 

Une amie m'envoie de magnifiques images. J'en sélectionne deux, sur le thème de la TEMPÊTE. Nous traversons actuellement dans le monde, loin de nous, mais parfois chez nous, tout près, en Guadeloupe, en Martinique une actualité de tempêtes, de haines, de meurtres. Je tente de réagir en qualité de citoyen, français et guadeloupéen, en tant qu'ancien professeur, qui prit au sérieux son rôle d'initiateur, de "maître", de chrétien, de philosophe, de philosophe chrétien, d'homme de médias. Je ne me présente pas comme un gourou, détenteur des "clefs", seulement comme un chercheur, de bonne volonté, doté, ( sans grand mérite, là, il faut le dire, car la durée, le temps y sont pour beaucoup ), d'une certaine expérience due à l'âge, aux efforts pour mériter ce que je peux avoir de "maîtrise" ( car la "maîtrise" est le produit de beaucoup d'efforts, toujours à renouveler ). et dans la tempête, je me demande ce que je peux apporter à mes compagnons de voyage. A côté des images, un lien, un lien avec un site de "jésuites", mais oui, qui offre ( le site ) des références sur le thème de la tempête dans les Evangiles. Le voici :

 

: http://www.jesuites.com/actu/2011/reynier.htm

 

 

Intifada sur Seine : tempête sur la France, et sur le monde

 

 

Deux documents ce soir, très différents, et cependant liés dans mon esprit. Le premier est une rétrospective, largement imagée ( photos et liens video. A VOIR ). Quoique l'on pense de ce qui se passe en ce moment au moyen-orient, à Gaza ( et je disais hier ce que j'en pense ), il n'y a aucune raison de tolérer ces manifestations extrêmement violentes dans Paris, la capitale de notre pays.

Aujourd'hui de nouvelles « manifestations » de guerre civile, ont eu lieu à Barbès ( dans Paris ) et à Sarcelles. Certains d'entre vous ont peut-être entrevu le témoignage d'un de nos compatriotes, Martiniquais ou Guadeloupéen ( l'accent ne trompait pas ) présent en tant qu'habitant du lieu, son épouse très émue, à ses côtés. Il disait : «  Cela est inadmissible. Je n'ai jamais vu ça. La France garantit la liberté d'expression, mais là ce n'est plus de l'expression, c'est de la sauvagerie ».

Mon avis, est qu'il ne faut pas s'affoler. Il faut garder son sang froid, et réfléchir. Ces débordements témoignent non d'une manifestation en faveur de la justice, mais d'une volonté de déstabiliser la France, dans le cadre d'une stratégie de conquête islamique. Il faut toujours appeler les choses par leur nom, et refuser la langue de bois.

Cette stratégie s'appuie sur un potentiel de gens, qui même nés en France ne sont pas Français. ( Penser à une modification de la loi sur l'acquisition de la nationalité ). Des centaines de milliers d'immigrants rentrent en France, chaque année, sans aucune intention de s'assimiler, mais seulement pour bénéficier des avantages matériels qu'on trouve dans notre beau pays. Ils ne veulent pas s'assimiler, car ils sont trop nombreux, se retrouvent entre eux, comme des nations dans la Nation. Ils sont d'ailleurs remontés contre la France, souvent, par leurs pays d'origine ( par exemple l'Algérie ). D'autre part, les « élites » françaises gagnées à des idéologies indifférentes à la France historique ne font rien pour assimiler ces convois de nouveaux venus. Des groupes sociaux aussi disparates, en apparence, que le NPA ( Nouveau Parti Anticapitaliste ) où un certain patronat, infirme du ciboulot ( en quête de travailleurs à bas prix ), se rejoignent pour leur faire bon accueil, invoquant «  cette chance pour la France » que seraient ces centaines de milliers d'immigrés.

La gauche a toujours pratiqué cette politique antinationale sous le nom d'internationalisme. Désormais une partie de la « droite » par lâcheté intellectuelle et morale chant le même refrain. Ainsi M. Alain Juppé, maire et député de Bordeaux qui a largement soutenu l'édification dans sa ville d'une des plus importante mosquée de France. Or, les mosquées, sont pour un très grand nombre d'entre elles devenues des centre d'action et de propagande islamiste.

REFLECHIR ET GARDER SON SANG-FROID, cependant. Quand certains auront qualifié la politique de nos dirigeants de « politique de merde » quel changement auront-ils opéré en profondeur dans notre pays.

Il faut qu'une minorité active de citoyens français se regroupent en associations ( les partis sont gangrenés et pour l'instant ne servent qu'à gagner ou à perdre des élections ).

Dans ces associations on se regroupera autour de gens informés et compétents. Ils existent mais sont pour l'instant, impuissants, car isolés. On se regroupera pour mieux comprendre la situation présente, pour apprendre à s'exprimer sur les médias, à pénétrer les syndicats, les associations, par exemple celles de parents d'élèves, abandonnées pour la plupart ( par paresse ? ) aux gens de gauche, les associations culturelles, etc. On apprendra à relier ensemble ces groupes animés par l'amour de leur pays, et la volonté de faire face, pour qu'ils constituent des groupes de pression dont devront tenir compte les partis politique au sens étroit du terme. Etc.

Peut-être aussi, notre peuple qui s'abandonne à cette idéologie de la consommation qui fait le beurre de ces groupes « patronaux » dont je parlais plus haut, pourraient-ils se rappeler la spiritualité qui fut celle de leurs ancêtres, il n'y a pas bien longtemps ( le christianisme ) et offrir à la jeunesse le seul socle spirituel qui puisse résister à la poussée de l'islamisme ( je n'ai pas parlé de l'Islam, pour ne pas rentrer dans des débats qui seraient trop longs aujourd'hui à développer, même si, je crois, que pour très longtemps désormais, même si l'islam est autre chose que l'islamisme, c'est celui-ci qui monte, monte, agit et menace, bien au-delà de la France, le monde entier ).

C'est la raison pour laquelle, dans une deuxième partie de cet article je propose une méditation sur le thème de la tempête, telle que je l'ai proposée cet après midi à mes amis de facebook.

Haut les coeurs !

 

Le Scrutateur.

 

( I ) Excités par les mensonges des médias sur Gaza, « ils » ont semé la terreur à Paris

 

Pour les médias ce sont des scènes d’émeutes. Hélas, ce sont des scènes d’islamisation : il faut bien chercher pour trouver des Français ethniques sur les photos.

 

Lire la suite ICI : http://www.dreuz.info/2014/07/excites-par-les-mensonges-des-medias-sur-gaza-ils-ont-seme-la-terreur-a-paris/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

 

( II ) La tempête : ( méditation sur le thème de la tempête ).

 

Elu Pape en 1978, Jean-Paul II adressa comme premières paroles aux fidèles rassemblées sur la place de St-Pierre, ce passage de l'Evangile : «  N'ayez pas peur ». Ce sont ces paroles qui m'ont inspiré la petite méditation suivante.

 

https://www.facebook.com/edouard.boulogne/posts/795810917117431?notif_t=like

Intifada sur Seine : tempête sur la France, et sur le monde
Intifada sur Seine : tempête sur la France, et sur le monde
Intifada sur Seine : tempête sur la France, et sur le monde
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article