Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Kon an té di zot, nou pa mété pon on jounou an tè. Hanhan!

Mais nous avons perdu par un à zéro. C'est un peu triste, mais il y a pire. Comme disait Saint-Exupéry «  une victoire peut affaiblir une équipe ( St-Ex disait...un peuple ! Note de LS ), une défaite en réveiller un autre ».

A nous de jouer, et pas seulement sur le plan du sport.

Je ne résumerai pas le match, que vous aurez sûrement vu, et qui sera raconté, un peu partout, à satiété.

Je me contenterai de dire que si les Allemands ont débuté en fanfare et marqué un but à la 13 ème minute, nos jeunes joueurs n'ont pas démérité, et ont montré plus d'occasions de but que leurs homologues de la Wermarcht, ( ou Manchaft? J'ai pas fait d'allemand à l'école, et je suppose que ce doit être la même chose ! J' aperçois le Scrutateur qui lève les yeux. Ce doit être sur « le niveau qui baisse », une de ses expressions préférées ).

Donc nous aurions pu gagner, mais nous avons perdu.

Moi, ce qui m'a marqué, c'est l'immédiat après match, quand le jeune Griezmann, le meilleur joueur français aujourd'hui, a fondu en larmes, et ne parvenait pas à s'arrêter, consolé, comme ils pouvaient, par tous ses copains, et même un boche, oh pardon! un Allemand. C'était (presque que comme Rachel, « pleurant, et ne voulant pas être consolée »! ).

La scène était touchante et rappelait que si le football est l'objet de la concupiscence des milieux d'argent, et de la basse politique, qui voudraient en faire leur chose et un outil de domination des masses, que si certaines vedettes du foot, gagnent trop d'argent, ce qui fausse l'échelle des valeurs, et conforte le système évoqué plus haut, il n'est pas que cela, n'en déplaise aux vieux scrogneugneux, et aux jeunes imbéciles qui se prennent pour des penseurs, et jetant le bébé avec l'eau du bain, oublient que l'admiration des vedettes ( et celles-ci doivent prendre conscience de leurs responsabilités à cet égard ), suscite de par le monde, dans des milliers de clubs de jeunes et parfois de tout petits, des vocations de jeunes sportifs qui s'escriment pour imiter Giroud, Greizmann, Paul Bogba, et d'autres, ce qui vaut quand même mieux que de traîner dans les rues à des heures impossibles, à la rencontre de « maîtres » fort troubles, et mieux même que le contenu de bien des livres scolaires sur les ABCD de « l'éducation ».

Autre épisode du spectacle de Maracaïbo, juste après la cérémonie des hymnes, le petit coup de la moraline FIFA, sur ou plutôt contre le « racisme ». C'était touchant, mais parfaitement moderne, c'est-à-dire aussi hypocrite qu'inefficace.

Tout le monde a déploré le racisme, au premier chef les Allemands ( dont je surveillais les visages. Rien à dire, ils furent à la hauteur de leur gardien de but : impénétrables ), et les Français aussi, les blancs, les noirs, et....Benzema, aussi, et les autres. Rien, non, rien de rien. Tous antiracistes, et, davantage qu'eux : tu meurs.

Et pareil pour le public, sur les gradins du cirque. Et pareil pour nous, « hypocrites lecteurs, mes semblables, mes frères », comme disait l'amateur de fleurs ( vénéneuses ! ).

C'est que voyez-vous tout le monde est antiraciste à ses propres yeux, maiiis, peut-être, potentiellement, et corrélativement, dénonciateur de l'autre. C'est toujours lui le coupable. Pour éclaircir cette pensée ( profonde? Le Scrutateur lève encore les yeux ), j'ai choisi pour vous quelques images sur lesquelles vous méditerez si vous en avez le temps.

Mais je ne voudrais pas conclure sans regretter les propos de madame de Fontenay, qui hier, rejoignant ainsi deux lecteurs scrogneugneux du Scrutateur, ( qui sur 4953 articles publiés à ce jour en a consacré …. 34 au sport ! ), et déclaré qu'elle en avait marre du foot, et souhaitait ardemment la défaite de la France contre l'Allemagne : http://www.leparisien.fr/laparisienne/miss-france/mondial-2014-genevieve-de-fontenay-souhaite-la-defaite-des-bleus-03-07-2014-3974509.php#xtref=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2F )

Au fait, j'aurais pu titrer cet article : La France battue, une femme heureuse. La charité m'a retenu. Car cette fleur n'est pas vénéneuse, seulement un peu fanée.

An ka di zot, à biento, car bitin la poko fini.

 

Jeannély d'Om-Hota. 

( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !
( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !

( 1 ) Griezmann. ( 7 ) Pauvre petit Calliméro !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
L'esprit de tolérance me permet de me réjouir du ko des Bleus, Hollande ne tirera pas bénéfice de cette coupe et le 14 Juillet sera fêté le 14.

Les français espéraient la revanche de 82,ce moteur servit de booster aux allemands.
Le black blanc beur ne dure qu'un temps.
Répondre
C
Et bientôt TROIS A DREUX
En attendant que Kate remette le premier maillot jaune du tour de France
Et que Léonarda s'invite, après mariage des pères et mères?, arrivant de Croatie par Schegen
Bainville ne notait-il pas, dans une histoire de France ,que cette terre bénie des dieux, faisait de
NOMBREUX ENVIEUX ?
Enfin ! Personne ne se défilera à la date prévue du 14 Juillet sauf météorite, bienvenue pour faire disparaître quelques vélociraptors
Répondre