Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

SallusteCaius Sallustius Crispus, (1er octobre 86 av. J.-C. à Amiternum 13 mai 35 av. J.-C.), est un homme politique, militaire et historien romain.

Aurait-il pu être socialiste?

P'têt, ben qu'oui. Car, nous disent ses biographes il fut avide de l'or, même s'il ne faut pas le confondre avec son illustre homonyme don Salluste d'une Espagne revisitée, et travestie pour notre plaisir ( https://www.youtube.com/watch?v=e2XL-_a-xB8 ).

Mais il n'aurait pas déparé l'organigramme du parti DES biens, avec Cahuzac, DSK, Fabius ( fermez le ban ! ) ni même une certaine « droite » d'argent, soyons équitable.

Mais p'têt ben qu' non, si l'on lit ( la la laiire ! ) certains de ses écrits moraux. ( Oh! Que l'être humain est compliqué, partagé, déchiré, écartelé entre ses aspirations opposées! Pascal ( Blaise! Of course! ) a, là-dessus, tout dit : Quel être misérable que l'homme! ...mais l'homme passe infiniment l'homme!!! )

Donc, Sallustius ( Crispus ) n'eut pu être de gauche! Quoique, comme dirait le bon Raymond Devos ( que je ne peux m'empêcher de rappeler au bon souvenir de mes lecteurs, au détriment de Dieudonné. Mais j'ai toujours eu un petit préjugé favorable en faveur des oubliés, des besogneux et des laissés pour compte. https://www.youtube.com/watch?v=wzCuvsYcCHE ), quoique...donc à droite il y en ait quelques-uns ( oh! Je ne déteste pas l'euphémisme, au risque d'en asticoter certains) qui mériteraient d'être classés «  à gauche » ne centrons pas trop le projecteur sur un triumvirat qui fait beaucoup parler de lui ces jours-ci ( à dwat ! ) en Pygmalions du Brave New World.

Mais la droite que j'évoque nostalgiquement est celle qui a eu le privilège d'héberger en son sein ( « ktêma eis aei » = « un bien pour toujours » ), durablement, la cohorte des trois Charles, morts pauvres, tous les trois, et pour l'un presque frappé d'indignité nationale, Péguy, Maurras, et le grand Charles ( de Gaulle ), tous trois morts pauvres, et au service de la France.

Donc voici, chers amis, à méditer en ce jour, un texte « moral » de Salluste, qui a défaut d'avoir été parfait ( un terme dont je me méfie. A cause des cathares, qui rallient toutes les sympathies – des incultes! – à cause des tracasseries, pas toutes immotivées, que leur réserva, au 13 ème siècle la – pas toujours très – sainte Inquisition. Et puis les « parfaits », les « purs » et tutti quanti, sont souvent des emmerdeurs, et des peine-à-jouir. http://www.adopteunmec.com/lab/article/les-peine-a-jouir ), à défaut donc d'avoir été « parfait », aura au moins exprimé, au-delà du stupre, et de sa faim trop pressante de l'or ( auri fames ! ), ce qu'il aurait aimé être et pratiqer. Ce n'est déjà pas mal.

J'en aurais bien adressé le texte au locataire actuel du Palais de l'Elysée.

Mais la cause est désespérée. Non seulement le bougre a fait l'ENA, men Misyè tèbè.

 

EB.

 

 

« l'homme, qui aspire à se distinguer du reste des ani­maux, doit faire tout son possible pour ne pas traverser la vie dans un obscur silence, comme les bêtes que la nature a courbées vers le sol et asservies à leur ventre.

Notre force à nous réside dans l'âme et dans le corps : plus maîtres, par l'âme, nous sommes, par le corps, plus esclaves1. Maîtres avec les dieux, esclaves avec les bêtes. Il est donc plus raisonnable, me semble-t-il, de tendre à la gloire par la puissance de l'esprit que par la force du corps, et puisque la vie, telle qu'elle nous a été donnée, est brève, d'assurer la plus longue durée à notre souve­nir. Car la renommée que donnent la richesse et la beauté est passagère et fragile; la vertu, au contraire, apporte une glorieuse immortalité2.

Ce fut, pourtant, l'objet d'un long débat parmi les mortels de savoir si la science des armes exige plus de force physique ou de vigueur d'esprit. C'est qu'en effet la réflexion précède l'action, et il faut agir promptement après avoir réfléchi. L'une et l'autre de ces forces, insuffisantes séparément, ont donc besoin de se prêter un mutuel appui ».

 

Salluste. 

Pourquoi ce texte n'a pas été adressé à François Hollande ! Par E.Boulogne.
Pourquoi ce texte n'a pas été adressé à François Hollande ! Par E.Boulogne.
Pourquoi ce texte n'a pas été adressé à François Hollande ! Par E.Boulogne.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article