Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Une lectrice, pince sans rire, nous adresse ce commentaire sur le Traitement de la Chikungunya, par Sanatana Dharma Das.

Vive la communauté scrutatorienne !

 

LS.

 

Qui se souvient de Satanas et Diabolo ou les "fous du volant"...
A une période dessins animés, un méphisto aux grandes moustaches et au rire sardonique voulait absolument gagner une perpétuelle course d'automobiles,à l'image des cerveaux farfelus de leurs propriétaires. Mais tous les coups tordus se retournaient finalement contre leur "génial" auteur par la bétise de son chien fidèle , ou qu'il rendait responsable.

Avec sa décoction de feuilles de papaye ( à la médecin malgré lui) Dharma Das aurait pu tout aussi bien mesurer le SPECTRE d'absorption de la lumière par la chlorophylle, parce que pour ce qui est de la femelle (toujours les mêmes!) de moustique, la chaleur humaine serait des plus attractives.
D'autres, en leur temps avaient conseillé l'usage des moustiquaires, j'ai cru qu'il allait proposer de se badigeonner pour faire fuir le maudit animal, plutôt que d'en absorber 3 même elle ( tant que ce ne sont pas des mètres cube ! En ces temps de conversion) Mais alors la citronnelle serait plus efficace, non ?
C'est ce qu'on appelait en riant autrefois les remèdes de nos grands-mères. Il y en avait d'autres que nous aimions moins : vous rappelez-vous de l'huile de ricin , au lever, avec le café ?
J'ai même entendu parler de lavement au piment , en Afrique: Clysterium donare, et purgare, et repurgare

Je veux bien qu'on m'explique les raisons médicales d'un tel traitement qui , pour moi, restent encore obscures :était -ce pour nettoyer les humeurs ?
Pourtant le chimiste Louis Pasteur avait déjà fait un certain nombre de démonstrations claires contre la "génération spontanée", pour l'asepsie et l'antisepsie, l'hygiène, etc.

Nos lecteurs et la Chikunguynia ( suite ).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Mesdames comme solution à ce fléau,la burqa n'a pas d'égal.
Répondre
L
J'ai eu la "dengue" alors que je n'avais que 19 ans et j'ai cru en mourir!
Si ce Chiguncumachin est aussi terrible, je ne pense pas que la citronnelle y fasse grand chose! Car même les petits moustiques des marais poitevins, s'en moquent éperdument et toute la nuit dansent leur maudits ballets, enivrés de citronnelle, j'ai du passer à la pastille électrique...
Répondre