Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Depuis des jours, des semaines, le suspense augmentait, l'inquiétude croissait au point d'en devenir insoutenable. Ribéry, tiendrait-il son poste en équipe de France aux championnat du monde de foot au Brésil ?

Une persistante douleur au dos, du célèbre animateur des troisième mi-temps, plongeait les supporters dans l'angoisse inexprimable qui précède les grands moments où se joue l'avenir du monde, tels la bataille de Marathon, celle de Lépante, ou les grandes questions métaphysiques du genre : VGE a-t-il pécho Lady Di?

Je m'apprêtais à publier l'article paru ce matin dans Boulevard Voltaire sur cette question capitale : Ribéry forfait? Mais alors subsistait encore sous la forme du petit point d'interrogation, comme un espoir, une raison de vivre.

Hélas! Depuis lors la dépêche est tombée aussi sèche et brève qu'un couperet guillotin : Ribéry forfait.... point. C'est tout.

Une immense tristesse pleut du firmament.

Deschamps va tout faire pour le remplacer honorablement, si remplacer un tel Géant est possible ( et c'est pourquoi, d'ores et déjà, la solution Hollande a été écartée. ).

Wait and see !

 

LS.

 

Voici tout de même l'article du Boulevard Voltaire

 

Ribéry forfait ?


 

http://www.bvoltaire.fr/pierrecassen/ribery-forfait-chance-france,87552?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=954c7457cd-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-954c7457cd-22813017&mc_cid=954c7457cd&mc_eid=10beefac19

 

 

Les Français n’en dorment plus. Ribéry, qui se plaint d’un mal de dos chronique, risque de déclarer forfait pour la prochaine Coupe du monde, au Brésil.

Et les experts de se désespérer, d’expliquer l’apport de son expérience et l’influence positive qu’il exercerait sur ses équipiers. Selon eux, son absence serait une catastrophe pour l’équipe de France. Je pense au contraire qu’elle serait une aubaine.

Cette équipe est en reconquête de l’amour des Français. Ceux-ci voient nos champions de rugby, de handball, de basket, d’athlétisme, de natation montrer, à chaque occasion, leur attachement au pays et à « La Marseillaise ». La comparaison avec l’attitude hautaine et méprisante, durant les hymnes, des milliardaires du football (dont Ribéry) ne passe plus.

Or, on vient de voir, pour la première fois depuis des années, contre la Norvège, onze joueurs chanter « La Marseillaise ». Beaucoup s’en sont félicités, sans oser remarquer une évidence : Ribéry n’était pas présent, pas davantage que Benzema, qui a avoué, sur RMC, que l’Algérie était le pays de son cœur.

Ribéry est-il sportivement indispensable à l’équipe de France ? Si nul ne doit nier ses qualités, chacun remarque, dans le milieu du football, que depuis six mois ses performances sportives ne sont plus à la hauteur de sa réputation, d’où des séjours réguliers sur le banc de touche, au Bayern de Munich. Autrement dit, il est cuit. Il n’a plus joué depuis plus d’un mois (demi-finale perdue contre le Real de Madrid, où il a giflé lors d’une action son adversaire direct) et, chez un joueur physique, cela ne pardonne pas.

Ribéry est-il humainement indispensable à l’équipe de France ? Il suffit de se rappeler son rôle lors de la grotesque grève du bus, en Afrique du Sud, il y a quatre ans, en solidarité avec son copain Anelka (musulman comme lui) qui s’est fait virer de l’équipe pour avoir dit, à la mi-temps, au sélectionneur : « Va te faire enculer, fils de pute ! »

Mais, surtout, il faut lire le livre de Raymond Domenech, ancien sélectionneur, Tout seul, pour comprendre qui est vraiment ce personnage. On y découvre de nombreuses anecdotes : insultes à ses équipiers, attitude haineuse envers Gourcuff, trop bien élevé et suspecté d’homosexualité, début de bagarre avec un partenaire, chantage auprès du sélectionneur pour jouer à gauche, bouderies permanentes, pas de parole, attitudes de diva, etc.

Le fait qu’il ait beaucoup insisté, sans succès, auprès du sélectionneur Didier Deschamps pour que celui-ci sélectionne Nasri et Abidal, deux coreligionnaires, a-t-il amplifié son mal de dos, que certains qualifient de psychologique ?

Les Français ne peuvent aimer un joueur qui fait rire de lui quand il parle, se fait prendre en photo avec le maillot de l’équipe d’Algérie, a appelé son premier fils Seif el Islam (Glaive de l’Islam), a longtemps infligé ses prières avant les matchs et a amené le halal dans les menus de l’équipe de France, comme l’avait révélé l’ancien international Vikash Dhorassoo. La présence de Ribéry est donc un obstacle à la reconquête des cœurs français qu’a entreprise cette équipe.

À la place de celui qui se fait appeler dans les mosquées Bilal Yusuf Mohammed, il y a des solutions. Nous avons Antoine Griezmann ou Loïc Rémy, deux jeunes d’une vitalité bien supérieure au Ribéry de 2014, et surtout bien plus sains dans un groupe.

Aimé Jacquet, en 1998, avait laissé à la maison Éric Cantona et David Ginola, pourtant les deux grandes vedettes du moment, pour préserver son groupe.

La France fut championne du monde.

 

 

( I ) Ribéry en prières. ( II ) Ribéry, une mine pour les rénovateurs de la langue, à l'école du XXI ème siècle. ( III ) Ribéry de dos. Lui faisant face, ce n'est pas Gourcuff.
( I ) Ribéry en prières. ( II ) Ribéry, une mine pour les rénovateurs de la langue, à l'école du XXI ème siècle. ( III ) Ribéry de dos. Lui faisant face, ce n'est pas Gourcuff.
( I ) Ribéry en prières. ( II ) Ribéry, une mine pour les rénovateurs de la langue, à l'école du XXI ème siècle. ( III ) Ribéry de dos. Lui faisant face, ce n'est pas Gourcuff.

( I ) Ribéry en prières. ( II ) Ribéry, une mine pour les rénovateurs de la langue, à l'école du XXI ème siècle. ( III ) Ribéry de dos. Lui faisant face, ce n'est pas Gourcuff.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cactus 07/06/2014 13:21

Il n'y a que les footeux pour s’attrister de la défection de ce joueur.La langue française elle, sera épargnée lors de ses mémorables interviews.