Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

C'est une lectrice qui m'adresse aujourd'hui son « vécu » du match France/Honduras. LS.

 

 

J'étais inquiète avant ce match. L'équipe de France s'est montrée si inconstante ces dernières années! Mais le renouveau amorcé depuis France-Ukraine il y a quelques mois, et confirmé durant les matches de préparation, a éclaté aujourd'hui de la meilleure manière.

D'entrée de jeu la confrontation a pris les couleurs qu'elle devait garder jusqu'à la dernière minute.

Du beau spectacle pimenté même d'une touche de paranormal, comme on va voir plus loin.

La première mi-temps mit en évidence l'éclatante supériorité technique de l'équipe de France, en même temps que sa combativité. Les fils des Aztèques, plus lourds, moins habiles, tentaient de compenser cette infériorité par une agressivité de mauvais aloi. Plus d'un joueur de notre sélection faisaient les frais de cet état d'esprit. Heureusement l'arbitrage était excellent et honnête. Ce qui évita, après qu'il eut pris un fort mauvais coup, au jeune Dogba, de régler ses comptes de manière musclée, comme on voit dans les cours de récréation entre « ti males ». Aujourd'hui les « pions » ( ou si vous voulez, les arbitres ) veillaient à ce qu'une partie de ballon ne dégénère en guerre islamo/syrienne.

Les Honduriens en fin de première mi-temps devait payer leurs incontinences par un but marqué sur pénalty par Karim Benzema. Le joueur fautif était expulsé du terrain, et le Honduras condamné à jouer à dix.

 

Dès lors la partie semblait être jouée, à moins que les Français ne succombent à leur ancien vice, la paresse inspirée par un sentiment de supériorité qui leur a tant nui par le passé.

Mais le travail de l'entraineur Didier Deschamp, semble porter des fruits durables.

Nos jeunes compatriotes ont su garder leur dynamisme et leur furia, ainsi que leur virtuosité technique jusqu'à la fin du temps réglementaire.

Benzema qui semble avoir retrouvé la joie de jouer ( en équipe de France ) a même marqué un but qui restera dans les annales à un double titre.

D'abord en ce qu'il n'a pu être confirmé que par l'introduction dans le règlement footballistique de la « technique video », ensuite parce que c'est à cette occasion que s'est infiltré dans le match cet élément, sinon de spiritualité, du moins de fantastique et de paranormal, que certains contestent, mais que j'ai vu, et dont je peux témoigner ( ???. Les points d'interrogation sont du Scrutateur ).

En effet, le ballon shooté par KB n'était pas entré franchement dans la cage du malheureux gardien hondurien. Il semblait hésiter le long de la ligne de séparation entre le lieu du profane et celui du sacré. ( Vous comprenez vous? Note de LS ).

Et c'est alors que l'on vit ( que Jeannély a vu, LS ) les lèvres de Benzema articuler nettement, même si l'on ne l'entendait pas vraiment, «  Allons z'enfants de la patriiiieee ... ». Et la boule de changer de trajectoire et d'entrer dans la chapelle.

Qui satisfit Karim? Est-ce Allah? J'opine pour Jéhovah. Mais le fait est là. Et, je l'atteste, tous les spécialistes du déchiffrement du langage sur les lèvres ( et tous les profs chevronnés- ées- le maîtrisent parfaitement ) vous le diront.

Et KB devait être bientôt récompensé, de sa piété soudaine, par un troisième but dépouillé de toute ambiguïté.

Une très belle journée donc pour le sport national.

Mais il faudrait se garder d'un optimisme trop béat. Si le Honduras fut plus coriace que la Jamaïque, nous aurons d'autres morceaux moins digestibles à avaler dans les semaines qui viennent.

Et je ne voudrais pas être rabat-joie, ni faire de la contre publicité de mauvais goût, mais les p'tits suisses qui seront nos prochains partenaires seront sans doute plus coriaces, et leur digestion aigre-douce. 

La vieille Europe est toujours là. 

 

Jeannély Dhom-Auta. 

La troisième image a été suggérée par Jeannély. Je n'ai pas voulu décourager cette nouvelle collaboratrice.
La troisième image a été suggérée par Jeannély. Je n'ai pas voulu décourager cette nouvelle collaboratrice.
La troisième image a été suggérée par Jeannély. Je n'ai pas voulu décourager cette nouvelle collaboratrice.

La troisième image a été suggérée par Jeannély. Je n'ai pas voulu décourager cette nouvelle collaboratrice.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Un Gwada boys un peu specialisss et de bonne mémoire, sourit et s'amuse, en rappelant que la Guadeloupe, province française, a déjà battu le Honduras ( et d'autres) en Gold cup de la CONCACAF et se classe souvent assez bien.
Nous entrerons dans la carrière...?
Répondre