Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

 

La mort des Petits Chanteurs à la croix de bois sous les coups de la loi

Posted:

Tout marchait pourtant bien :

"Et puis un beau jour, il y a 5 ou 6 ans, débarquèrent les tuniques rouges de l'inspection du travail, les Filoche aux cœurs secs. Alors que depuis des décennies, l'équilibre budgétaire des Gueules de Bois (comme la concurrence les appelait) tenait la route, que ni les parents ni les enfants ne demandaient autre chose que de faire ce pourquoi ils étaient là, les gens de loi imposèrent la seule chose qu'ils savaient imposer bêtement: la loi. Les enfants exerçaient un travail, ils devaient être rémunérés. Les enfants apprenaient, chantaient, donnaient des récitals et voyageaient... Toutes ces activités réunies, pour un peu assimilées par les porteurs de Code à de l'exploitation, pouvaient prendre, tenez-vous bien, plus de 35 heures par semaine. Il était donc normal de restaurer la justice et le droit: Les enfants seraient payés, ne devraient pas faire plus d'un certain nombre d'heures par semaine et leur temps de repos serait scrupuleusement contrôlé. L'activité de la manécanterie s'en trouva réduite: moins de tournées, moins de récitals, moins de télévisions, moins de disques, beaucoup d'amertume et de découragement.
Et ce qui devait arriver arriva. Au grand dam des enfants, des parents, des encadrants, des enseignants et des amateurs de belles voix: L'association des Petits Chanteurs à la Croix de Bois fut mis en redressement judiciaire en septembre dernier; sa liquidation judiciaire a été annoncée ces jours-ci."

3 repreneurs potentiels présentent leur dossier au tribunal.


 


 

Il faut espérer que cette chorale ne disparaîtra pas. Voici l'une de ses interprétations : http://www.youtube.com/watch?v=AwsiwvxvaXY

Sous les coups de la bêtise, la fin des petits chanteurs à la Croix de bois.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ch Etzol 18/05/2014 03:22

Les visages de ces enfants, vêtus d'une aube blanche et une croix autour du cou rappellent qu'avant la preuve de son Amour infini à Pâques, nous rendant l'Espérance, le Seigneur nous donne une première leçon d'humilité à Noël .
C'est ce Jésus auquel s'attache Thérèse de Lisieux, après avoir contemplé et prié, enfant, son visage sur le voile de Sainte Véronique :
Le visage du Seigneur sur le voile

Ô Jésus, qui dans votre cruelle Passion êtes devenu
’’l’opprobre des hommes et l’homme de douleurs’’,
je vénère votre divin visage,
sur lequel brillaient la beauté et la douceur de la divinité,
maintenant devenu pour moi
comme le visage d’un ’’lépreux’’ !

Mais sous ses traits défigurés,
je reconnais votre amour infini
et je me consume du désir de vous aimer
et de vous faire aimer de tous les hommes.
Les larmes qui coulèrent si abondamment de vos yeux
m’apparaissent comme des perles précieuses
que j’aime à recueillir,
afin d’acheter avec leur valeur infinie
les âmes des pauvres pêcheurs.

Ô Jésus, dont le visage est la seule beauté
qui ravit mon coeur,
j’accepte de ne pas voir ici-bas,
la douceur de votre regard,
de ne pas sentir l’inexprimable baiser
de votre bouche sainte ;
mais je vous supplie d’imprimer en moi
votre divine ressemblance,
de m’embraser de votre Amour,
afin qu’il me consume rapidement
et que j’arrive bientôt à voir
votre glorieux Visage dans le Ciel.
Ainsi soit-il. Thérèse de l’enfant Jésus et de la Sainte Face

N'en déplaise à l'idole de carmaux, il y aura toujours des étoiles au firmament car le Messie nous a promis d'être avec nous jusqu'à la fin des temps et comme nous disons dans l'acte de Foi : "parce que vous ne pouvez ni vous tromper ni nous tromper et que vous êtes toujours fidèle à vos promesses."
Des souscriptions ont été lancées pour aider tel ou tel parti, il est tout à fait possible de faire autant et même plus pour les chanteurs à la Croix de bois, s'il y a une adresse où les joindre.