Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pages

Archives

Publié par Edouard Boulogne

Le journal France-Antilles dans sa version informatique a été efficace pour tenir informés ses lecteurs, durant la nuit, commune par commune des résultats de l'élection en cours au fur et à mesure qu'ils tombaient.

Je n'accomplirai pas la tache longue et fastidieuse de les transcrire ici, alors que chacun pourra les trouver sur le quotidien en question.

Ce premier tour permet de faire, selon moi certains constats intéressants.

D'abord celui-ci qu'en Guadeloupe, l'élection ne revêtait pas le caractère d'opposition frontale entre droite et gauche, comme en métropole.

C'est ainsi qu'au Moule, la victoire éclatante de madame Carabin, actuellement proche de M. Lurel, est à rapprocher de sa victoire d'il y a cinq ans, où elle était la représentante de...l'UMP.

En fait, les deux fois madame Carabin a été élu en vertu de ses qualités d'excellent maire ( bien supérieure au député...moyen qu'elle fut ) et à son incontestable charisme. Et aussi comme disait hier soir sur Guadeloupe 1ère l'excellent commentateur Didier Destouche, en vertu de sa grande et constante proximité avec son électorat.

Autre victoire digne d'être notée, celle de madame Michaux-Chevry ( âgée tout de même de 85 ans, mais point fatiguée du tout, selon ses dires, que l'on veut bien croire ! ), qui a sans peine écarté un homme de qualité pourtant comme le docteur Atallah, soutenu par Victorien Lurel.

Autre « potomitan » indéracinable, madame Janny Marc dans la commune de Deshaies, dont l'adversaire principal était Max Mathiasin, premier secrétaire de la section locale du PS, tendance Lurel. Ici encore, est-ce Lurel à qui est infligé un camouflet? Ou bien est-ce le côté « potomitan » et le charisme incontestable ( quoique bonhomme ) de la dame, qui est à la source de ce résultat?

Plus grave pour Lurel, la défaite du maire sortant ( lurélien plus que socialiste. « spécificités guadloupéyenne oblige ) Georges Clairy, battu par un revenant politique Aramis ( joli prénom ) Arbau.

Victorin Lurel pourra-t-il se consoler dimanche prochain, au Lamentin si son candidat ( Jocelyn Sapotille ) qui est en tête ( de peu ) au premier tour conserve ou consolide son avance face au maire sortant José Toribio?

Idem pour la commune de Sainte-Anne où l'excellent maire sortant Blaise Aldo, mesure l'ingratitude des électeurs, dont une majorité s'est portée sur un candidat Lurelien dont j'ai bien connu le père, militant gaulliste ardent, et tête de file, dans la commune, d'un courant droitiste ( à la guadeloupéenne ).

Notre île si elle n'est pas championne de l'ambiguïté, l'est assurément de la complexité.

La soirée électorale a été troublée par plusieurs bogues en provenance de la préfecture qui a donné comme officiels des résultats partiels qui se sont avérés faux.

Ce genre de bogue doit absolument être évité dans une île où les passions politiques d'un soir peuvent être lourdes de conséquences ( comme en football, au Brésil, l'échec de l'équipe nationale fut suivi, on s'en souvient, de plusieurs suicides de supporters désespérés ! ).

Ainsi, l'annonce ( erronée en définitive ) de la victoire aux Saintes ( Terre de haut ) de monsieur Brudey sur M. Molinié, aurait pu déclencher un bogue cardiaque mortel chez tel électeur, de ma connaissance, détracteur du maire sortant ( et vainqueur en définitive ). Renseignements pris, il n'en a finalement rien été.

La Guadeloupe est bien française, avec de fortes spécificités. Certaines de celles-ci font penser à de célèbres et passionnées ( passionnelles même ) batailles entre des Pepone et des Don Camillo, certes plus basanés que dans la plaine du Po.

On s'assassine ( en paroles, heureusement ). Et puis on se réconcilie autour d'un petit Damoiseau, d'un petit ( au sens affectueux de l'adjectif, ) Bielle, d'un grand Bologne ( selon la commune, n'est-ce pas! Car ils sont tous délectables, pris avec modération ).

Jusqu'à la prochaine. C'est-à-dire, déjà, dimanche prochain, pour le second tour.

 

Le Scrutateur. 

 

Résultats en Guadeloupe : 

http://elections.lefigaro.fr/resultats/elections-municipales-2014/departements/guadeloupe/

Premier tour des municipales 2014 en Guadeloupe.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article